Cet article date de plus de six ans.

JO d'hiver 2018 : la descente messieurs reportée, un ado de 17 ans en or, le retour d'un miraculé... Ce qu'il ne fallait pas rater cette nuit à Pyeongchang

A cause du vent qui souffle sur les sites olympiques, plusieurs épreuves ont été annulées dans la nuit de samedi à dimanche.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
La piste de descente de Jeongseon (Corée du Sud), le 11 février 2018, après le report de l'épreuve à cause du vent. (MARTIN BERNETTI / AFP)

En attendant l'entrée en piste du biathlète Martin Fourcade à la mi-journée, il s'est passé beaucoup de choses dans la nuit du samedi 10 au dimanche 11 février aux Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang (Corée du Sud). Voici ce qu'il ne fallait pas rater.

La descente messieurs annulée à cause du vent...

Certains auront mis leur réveil pour rien cette nuit. Initialement prévue à 3 heures (heure de Paris), la descente messieurs a été reportée en raison des rafales de vent qui soufflent à plus de 60 km/h sur la piste de Jeongseon. 

L'épreuve reine du ski alpin a été reprogrammée jeudi 15 février (toujours à 3 heures), à la place du Super G. Lui est déplacé au vendredi 16 février.

C'est une bonne décision pour le skieur norvégien Kjetil Jansrud. "Il est impératif que les conditions soient favorables", a écrit sur Twitter l'un des favoris de l'épreuve. 

... tout comme les qualifications du slopestyle féminin

Elles devaient avoir lieu en fin de nuit. Mais là encore, la météo est venue jouer les trouble-fêtes. Les organisateurs ont donc décidé d'annuler purement et simplement les qualifications... et d'envoyer directement les 27 concurrentes en finale. Elle se déroulera lundi 12 février. En lice notamment, la snowboardeuse française Lucile Lefèvre. Pour gagner du temps, elles n'effectueront que deux runs au lieu de trois.

Un adolescent en or

En remportant l'épreuve de slopestyle, Red Gerard est devenu à 17 ans le plus jeune snowboarder de l'histoire à décrocher une médaille d'or. "J’ai un peu du mal à le croire, c’est clair. J’hallucine complètement", a-t-il déclaré face aux micros. J’arrive pas à croire que tout ait marché." Le jeune prodige américain permet aussi aux Etats-Unis d'ouvrir leur compteur à médailles d'or.

Le retour d'un miraculé

Félicité par ses proches en bas de la piste pour sa médaille de bronze en slopestyle, Mark McMorris a fondu en larmes.

Il faut dire que le snowboarder canadien revient de très loin. Il y a onze mois, il était encore allongé sur un lit d'hôpital, après avoir heurté un arbre en faisant du hors-piste. Il souffrait alors de 17 fractures, notamment à la mâchoire, aux bras, au bassin et aux côtes. 

C'est terminé pour la France, éliminée du patinage artistique par équipes

Ce n'est pas une grosse surprise. Dernière après les programmes courts, la France ne s'est pas qualifiée pour la deuxième moitié de l'épreuve par équipes de patinage artistique, dominée par le Canada. Les Bleus, représentées par Chafik Besseghier, Maé-Bérénice Méité, Vanessa James et Morgan Ciprès (couples), et Marie-Jade Lauriault et Romain Le Gac (danse), n'ont récolté que treize points. 

Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron avaient décidé de faire l'impasse pour se concentrer sur l'épreuve individuelle de danse sur glace, où ils brigueront l'or olympique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.