JO d'hiver 2018 : l'émouvante lettre de la mère de David Poisson, mort à l'entraînement, aux skieurs français

Spécialiste de la descente, David Poisson s'est tué en percutant un arbre sur une piste au Canada, en novembre, à l'âge de 35 ans.

Le skieur français David Poisson lors d\'une cérémonie de présentation de la délégation française aux Jeux olympiques, le 4 octobre 2017 à Paris, quelques jours avant sa mort accidentelle à l\'entraînement.
Le skieur français David Poisson lors d'une cérémonie de présentation de la délégation française aux Jeux olympiques, le 4 octobre 2017 à Paris, quelques jours avant sa mort accidentelle à l'entraînement. (FRANCK FIFE / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Mon plus grand souhait, aujourd'hui, c'est que là-bas, en Corée, les frangins de David collectionnent les médailles dans toutes les disciplines." Les skieurs de l'équipe de France ont reçu les encouragements émouvants de Jeanette Poisson, la mère de David Poisson, leur partenaire spécialiste de la descente tué dans un accident à l'entraînement en novembre au Canada. Elle leur a écrit une lettre, publiée mardi 13 février, par Le Parisien.

"Et vous, les gros, vous qui vous élancerez dans quelques heures pour la descente olympique sachez que pour moi, vous avez déjà remporté la plus belle des médailles, écrit Jeanette Poisson, celle du courage et de l'amour, en reprenant le départ d'une course peu de temps après que votre 'Kaillou' [le surnom de David Poisson] vous a quittés. Elle est d'or comme mon amour pour vous."

Un caillou déposé à Pyeongchang en hommage

"J'ai glissé un petit caillou en forme de cœur pour mon 'Kaillou' dans la poche d'un 'p'tit poucet slalomeur' avant qu'il parte à Pyeongchang courir les Jeux", révèle également Jeannette Poisson sans donner de nom. "Il le laissera quelque part là-bas, choisira un bel endroit. Le but étant qu'un maximum de cailloux, partout dans le monde, nous montrent le chemin pour demain."

En novembre, lors d'un stage d'entraînement dans la station de Nakiska au Canada, David Poisson était sorti de piste et avait traversé le filet de sécurité avant de percuter un arbre, mourant sur le coup. Médaillé de bronze en descente aux Mondiaux de 2013, il était un des candidats français pour participer à la descente olympique, reprogrammée jeudi 15 février.