JO 2016 : comment ne rien rater des épreuves (depuis votre canapé)

Jusqu'au 21 août, le monde entier aura les yeux rivés sur le Brésil, où se déroulent les Jeux olympiques d'été, diffusés dans l'Hexagone par France Télévisions. Pour être prêt à suivre la compétition, voici un petit guide pratique.

Un nageur japonais dans le centre aquatique olympique, à Rio de Janeiro, au Brésil, le 1er août 2016.
Un nageur japonais dans le centre aquatique olympique, à Rio de Janeiro, au Brésil, le 1er août 2016. (PHILIPPE MILLEREAU / DPPI MEDIA)

Seize jours de compétition, 28 disciplines, plus de 10 000 athlètes... Pour tout amateur de sport, suivre les Jeux olympiques de Rio relève d'une véritable organisation. Et c'est d'autant plus vrai quand le pays hôte se situe à plus de 8 600 kilomètres de la France, et qu'il faut compter 5 heures de décalage horaire entre les deux pays. Afin d'aborder comme il se doit ce marathon télévisuel, francetv info vous explique comment profiter au mieux de cette quinzaine sportive depuis votre canapé.

A quelle heure et sur quelle chaîne puis-je suivre les JO ?

France Télévisions assure une diffusion quasi-permanente (21 heures sur 24) des Jeux, soit 2 400 heures de direct, entre ses chaînes France 2, France 3, France 4 et France Ô.

France 2. De 12 heures à 13 heures chaque jour, la chaîne diffusera son magazine "Bom Dia Rio 2016", destiné à revenir sur les grands moments de la veille, et sur le programme de la journée. Puis, de 14 heures à 20 heures, la chaîne transmettra un direct des Jeux.

France 3. De 8 heures à 9 heures, la chaîne diffuse "Une nuit à Rio", un magazine résumant les événements de la nuit. A partir de 9 heures jusqu'à midi, elle rediffusera les compétitions de la nuit. Et de 13 heures à 14 heures, puis de 20 heures à 5 heures du matin, la chaîne laissera place au direct.

France 4. La chaîne diffusera essentiellement le football et le rugby à sept. Les tournois commencent chaque jour soit à 15h50, soit à 17h20, soit à 17h50.

France Ô. Durant toute la quinzaine, à partir de 14h10, la chaîne diffusera la plupart des sports collectifs (basket, handball et volley).

Toutes les disciplines ne m'intéressent pas. Comment savoir qui diffuse mon sport préféré ?

De façon générale, France Télévisions a catégorisé le plus possible les disciplines en fonction de ses chaînes. France 2 et France 3 sont consacrées aux sports individuels (tennis, natation, athlétisme...) et France 4 et France Ô retransmettront les sports collectifs. Vous pouvez consulter chaque jour sur francetv info et francetv sport le programme complet des épreuves, ainsi que la diffusion en streaming des épreuves.

Il est possible qu'en cas d'affiche très attendue – comme une finale de l'équipe de France de handball ou de basket par exemple –, le match soit retransmis sur France 2. 

J'ai loupé les épreuves de la nuit, est-ce possible de voir une rediffusion ?

Oui, tous les matins à partir de 8 heures et jusqu'à midi, France 3 rediffusera les épreuves de la nuit. Francetv info et francetv sport sélectionneront aussi les meilleurs moments en vidéo.

Je suis en vacances et je n'ai pas de télé. Comment je fais ?

Pas de panique : vous pouvez suivre en direct vidéo nombre d'épreuves sur l'application mobile de francetv info, ainsi que sur l'application (gratuite) "francetv JO" pour iOS ou Androïd

Quel consultant commentera mon sport fétiche ?

Au-delà des habituels consultants, Raï, ancien footballeur du PSG et ambassadeur de France Télévisions aux JO, est attendu pour commenter la cérémonie d'ouverture.

Pour l'athlétisme, le service public a fait appel au romancier Eric-Emmanuel Schmitt, amoureux de cette discipline et fils d'une championne de France de sprint. Il sera accompagné de l'ancien champion du monde du 400 mètres haies Stéphane Diagana.

L’ancien international et réalisateur Elie Chouraqui commentera le volley-ball, Jérôme Fernandez le handball, et la médaillée d'or aux JO de 2012, Lucie Décosse, le judo. Brahim Asloum est attendu pour la boxe, François Gabart pour la voile et Thomas Bouhail pour la gymnastique. Le duo Laure Manaudou et Philippe Lucas sera, lui, toujours chargé de commenter la natation.