Cet article date de plus de quatre ans.

Jeux olympiques : un haut dirigeant nord-coréen va se rendre en Corée du Sud

On ne sait pas s'il assistera ou non à la cérémonie d'ouverture des JO, programmée pour le jour de son arrivée.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les anneaux olympiques dans la ville de Pyeongchang (Corée du Sud), le 3 février 2018. (HELMUT FOHRINGER / AFP)

Une visite diplomatique rare. Kim Yong-nam, un haut responsable nord-coréen aux fonctions honorifiques, va se rendre en Corée du Sud, vendredi 9 février, pour une visite de trois jours, en lien avec les Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang, a annoncé le 4 février le gouvernement sud-coréen.

Kim Yong-Nam, qui ne fait pas partie de la famille du leader Kim Jong-un, sera accompagné de trois autres responsables politiques et d'une équipe de soutien de dix-huit membres. Mais on ne sait pas s'il assistera ou non à la cérémonie d'ouverture des JO, programmée pour le jour de son arrivée.

Les deux pays sont convenus de défiler ensemble sous la bannière de l'unification à la cérémonie d'ouverture et de former une équipe commune de hockey sur glace féminine.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.