EN IMAGES. Larmes, chutes et coups bas... Les 29 gifs les plus marquants des JO 2016

Chaque jour, francetv info scrute les images marquantes des Jeux de Rio. En voici quelques-unes, en gifs animés.

L\'haltérophile des îles Kiribati David Katoatau célèbre sa victoire aux JO de Rio, le 15 août 2016.
L'haltérophile des îles Kiribati David Katoatau célèbre sa victoire aux JO de Rio, le 15 août 2016. (FRANCETV SPORT)

Il y a de belles images, et d'autres que l'on aurait préféré ne pas voir. Chaque jour, francetv info a scruté les moments les plus marquants des Jeux olympiques de Rio. Voici la sélection de la rédaction en gifs animés.

5 août : les larmes émouvantes d'un athlète bolivien pendant la cérémonie d'ouverture

Visiblement ému lors de son passage sur la piste des athlètes, le nageur bolivien Jose Quintanilla ne parvient pas à retenir ses larmes. L'image a touché bien des spectateurs, et fait le tour du monde.

6 août : le gymnaste français Samir Aït Saïd se casse la jambe

Image terrible au lendemain de la cérémonie d'ouverture. Samir Aït Saïd manque sa réception, et se fracture la jambe. Verdict : double fracture ouverte tibia-péroné. Opéré avec succès, le gymnaste français donne rendez-vous dès le lendemain aux Français en 2020, pour les Jeux de Tokyo.

7 août : la chute spectaculaire de la cycliste néerlandaise Annemiek Van Vleuten

Plus de peur que de mal pour Annemiek Van Vleuten sur cette terrible chute à pleine vitesse : la cycliste néerlandaise souffre d'un gros traumatisme crânien et de fractures au niveau des vertèbres, mais peut sortir de l'hôpital deux jours après sa chute.

7 août : l'escrimeur français Enzo Lefort fait tomber son téléphone portable en plein match

Etourderie ou excès de Pokémon Go ? Face à l'escrimeur allemand Peter Joppich, Enzo Lefort oublie son téléphone portable dans sa poche arrière ! Sauf que l'appareil tombe en plein match.

8 août : blessé, ce gymnaste ukrainien ne se foule pas

Maksym Semiankiv garde le sourire jusqu'au bout. Mais lors de finale de gymnastique artistique par équipes, cet athlète ukrainien vit un véritable calvaire. Blessé, il doit se contenter de faire un début de mouvement, de saluer les juges, et de retourner sur le banc. Résultat : un zéro pointé pour le gymnaste, et une dernière place pour l'Ukraine au classement final.

8 août : un cavalier irlandais chute sur le cross

Le choc est violent, mais le cavalier et le cheval sont indemnes. Lors de l'épreuve de cross-country, l'Irlandais Padraig McCarthy chute lourdement au moment de sauter un obstacle périlleux. Plus de peur que de mal : "Je vais bien, le cheval aussi", rassure le cavalier, éliminé à la suite de cette chute.

8 août : la sabreuse Charlotte Lembach emmêle son fil dans celui de son adversaire

Non, la sabreuse française Charlotte Lembach n'a pas appris à danser la samba à Rio. Le fil de sa combinaison s'est simplement emmêlé dans le masque de son adversaire, la Russe Sofia Velikaya. 

9 août : ce cheval n'est pas vraiment décidé

Looping spectaculaire pour la dernière journée du concours complet ! Alors que son cheval, Tom Bombadill Too, refuse de sauter devant un obstacle, le Brésilien Ruy Fonseca est projeté en avant et chute lourdement au sol.

10 août : un haltérophile arménien se retourne le coude

Vous venez de vous tordre de douleur en voyant ce gif ? Rassurez-vous : nous aussi ! L'haltérophile arménien Andranik Karapetyan a dû être hospitalisé, après s'être retourné le coude gauche en tentant un épaulé-jeté de 195 kg. Assurément l'une des pires images de ces JO 2016, avec celle de la blessure du Français Samir Aït Saïd...

10 août : la géniale danse de la joie d'un haltérophile kazakh

Si Nijat Rahimov lit ce papier : tout simplement, "Рахмет" (merci) ! Pour célébrer son titre olympique, cet haltérophile kazah nous offre une danse de la joie absolument géniale : qu'il en soit remercié !

11 août : l'arrivée déterminée de la judokate française Audrey Tcheuméo sur le tatami

On n'aurait pas aimé être sur le passage d'Audrey Tcheuméo lorsqu'elle est arrivée sur le tatami pour sa finale des moins de 78 kg. Pour le moins déterminée en sortant des vestiaires, la Française s'incline cependant quelques minutes plus tard face à Kayla Harrison, et doit se contenter d'une médaille d'argent.

12 août : l'attaque fourbe de Vanessa Zambotti dans le dos d'Emilie Andeol

La fourberie nous a fait sourire, mais elle n'a pas fonctionné. La Française Emilie Andeol ne se laisse pas surprendre par la Mexicaine Vanessa Zambotti, lorsque celle-ci tente une attaque subite par derrière !

12 août : Wiggins fête sa médaille d'or par une grosse grimace 

Il ne manque pas d'humour. Pour fêter sa cinquième médaille d'or aux Jeux olympiques, le cycliste britannique Bradley Wiggins n'a rien trouvé de mieux que de faire une grosse grimace. Alors que "God Save the Queen" résonne dans le vélodrome, le Britannique se met à tirer la langue, et fait bien rire ses coéquipiers.

14 août : l'émotion de Charline Picon en planche à voile

Médaillée d'or en planche à voile, la Charentaise Charline Picon a bien du mal à cacher son émotion lorsque résonne la Marseillaise. Douze ans après Faustine Merret, médaillée d'or à Athènes en 2004, Charline Picon montre sur la première marche du podium, devant la Chinoise Chen Peina et la Russe Stefaniya Elfutina

14 août : la demande en mariage d'un plongeur chinois

De l'argent au cou, et une bague de fiançailles au doigt. Alors que He Zi vient de terminer sur la deuxième marche du plongeon à 3 mètres, son compagnon Qin Kai, lui aussi médaillé de bronze dans la même discipline, s'est présenté devant elle, une bague dans un écrin, pour la demander en mariage. Après un petit temps d'émotion, l'athlète a dit oui !

15 août : la mythique chorégraphie de l'haltérophile des îles Kiribati

Les haltérophiles kazakhs ne sont pas les seuls à savoir danser. La preuve avec David Katoatau, porte-drapeau des Îles Kiribati, qui a trouvé une façon bien à lui de célébrer ses essais. Très connu dans son pays pour son engagement contre le réchauffement climatique, l'haltérophile a fait de la danse sa marque de fabrique.

15 août : le plongeon de Shaunae Miller pour remporter la finale du 400 m

C'est le genre de plongeon qu'on a peu l'habitude de voir sur les pistes d'athlétisme, et pourtant. Sur la ligne d'arrivée en finale du 400 m, la Bahaméenne Shaunae Miller n'hésite pas à se jeter littéralement sur la piste, pour s'imposer avec 7 centièmes de seconde d'avance face à la grande favorite, l'Américaine Allyson Felix.

15 août : la blague de Pierre-Ambroise Bosse avec son nom

On savait le Girondin farceur : il ne nous a pas déçus. En finale du 800 m, l'athlète français Pierre-Ambroise Bosse a caché le "E" de son nom sur son dossard, pour devenir Pierre-Ambroise "Boss". Arrivé quatrième de la course moins de deux minutes plus tard, le Français n'a pas perdu le sens de l'humour et a profité du micro de Nelson Monfort pour adresser un message à son chat resté en France, lui ordonnant de s’ouvrir une bière !

16 août : l'improbable chute de Jeffrey Julmis lors du 110 m haies

Son destin olympique s'est terminé à la première haie. L'Haïtien Jeffrey Julmis s'est littéralement pris les pieds dans le premier obstacle, lors de la première demi-finale du 110 m haies. Malgré sa lourde chute, l'athlète a tenu à terminer sa course, sous les ovations du public : "Je viens de loin, je me suis entraîné quatre ans. Je me suis levé pour finir la course. Ça n’aurait pas eu de sens de ne pas le faire."

16 août : le magnifique plat du plongeur russe Ilya Zakharov

Sur le plongeoir pour l'épreuve du tremplin à 3 mètres, le plongeur russe Ilya Zakharov se distingue non pas par son saut, mais plutôt par sa réception dans l'eau. Le tenant du titre, médaillé d'or à Londres en 2012, lance deux vrilles et demies accompagnées de deux saltos pour son troisième et dernier saut en demi-finale, mais manque complètement son atterrissage avec un plat monumental. 

17 août : l'arrêt volontaire au saut en hauteur de Kevin Mayer, au decathlon

Alors qu'il doit effectuer son deuxième essai au saut, Kevin Mayer, pris d'une douleur au genou, demande au juge de décaler son saut. Celui-ci ne veut rien savoir et l’enjoint à sauter. Dans l’incapacité de sauter, Kevin Mayer fait alors tomber volontairement la barre de la main.

17 août : la géniale réaction d'Elaine Thompson lorsqu'elle découvre qu'elle a gagné le 200 m

Après son titre olympique sur le 100 m, la Jamaïcaine Elaine Thomspon remporte la finale du 200 m, devant la Néerlandaise Dafne Schippers et l'Américaine Tori Bowie. Une victoire qu'elle découvre alors qu'elle récupère tout juste de sa course.

17 août : la complicité désarmante entre Bolt et De Grasse, en demi-finale du 200 m

"Je disais à André : 'Pourquoi tu cours aussi vite, ce n'est qu'une demi-finale... Demain ce sera une super course'", raconte Usain Bolt, à la fin de sa demi-finale du 200 m. Alors que l'Américain Justin Gatlin, favori sur cette épreuve, a été éliminé par surprise, le Canadien Andre de Grasse en profite pour prendre la deuxième place de cette demi-finale, juste derrière le Jamaïcain. Une remontée qui lui vaut un regard mi-complice mi-moqueur de "l'Eclair" Bolt sur les derniers mètres. 

17 août : le coup complètement raté d'une golfeuse chinoise

C'est ce qu'on appelle un beau "fail". Lors du premier tour de l'épreuve féminine de golf, la Chinoise Xi Yu Lin doit affronter une pente assez raide. Problème : elle ne met pas assez de puissance dans sa balle. Résultat : celle-ci revient exactement au point de départ. Un moment insolite qui n'a pas pour autant réussi à déstabiliser la golfeuse.

18 août : la lutteuse japonaise Risako Kawai met son entraîneur au tapis pour fêter sa médaille d'or 

A chacun sa manière de dire "merci" ! Alors qu'elle vient de remporter la médaille d'or dans la catégorie des moins de 63 kg, la lutteuse japonaise Risako Kawai s'empare de son coach pour le remercier... en le faisant tomber au tapis.

19 août : le malaise de Yohann Diniz lors du 50 km marche

Le marcheur français a vécu une marche dantesque. Jusqu'au kilomètre 35, Yohann Diniz se maintient dans le groupe de tête, mais la douleur est trop forte. Pris de violents maux de ventre, il s'écroule sur le bitume, victime d'un malaise. Le triple champion d'Europe finit par passer la ligne d'arrivée après 3 heures 46 minutes et 43 secondes infernales, soit à près d'un quart d'heure de son record personnel. Il termine en septième position.

20 août : les larmes de joie de Neymar

Les larmes de Neymar après la victoire du Brésil en finale des Jeux olympiques face à l\'Allemagne, le 20 août 2016.
Les larmes de Neymar après la victoire du Brésil en finale des Jeux olympiques face à l'Allemagne, le 20 août 2016. (FRANCE TELEVISIONS)

Grâce au tir au but vainqueur de Neymar, le Brésil décroche son titre de champion olympique. Ivre de bonheur, le capitaine de l'équipe est en larmes après cette victoire. Les jeunes Brésiliens prennent une forme de revanche sur l'Allemagne, qui avait humilié la Seleçao en demi-finale du Mondial en 2014 sur le score incroyable de 7-1. 

21 août:  la consécration de Tony Yoka

Quelques semaines après avoir été titré champion du monde, "l'artiste" Tony Yoka remporte l'or dans la catégorie reine des super-lourds, dimanche. Un exploit qui fait de lui le premier Français champion olympique depuis Brahim Asloum à Sydney en 2000.

21 août : le Premier ministre japonais apparaît en Super Mario à la cérémonie de clôture

Dimanche, le clou de la cérémonie de clôture est venu du Premier ministre nippon Shinzo Abe déguisé en Super Mario. Il est arrivé au milieu de la pelouse, présenté comme arrivant directement de Tokyo par le centre de la terre. La capitale japonaise sera en effet la ville hôte des JO en 2020.