Cet article date de plus de six ans.

Dopage : la Russie fait appel de sa suspension aux Jeux paralympiques de Rio

L'audience est prévue le 21 août, indique le Comité paralympique russe dans un communiqué. Il a été suspendu par le Comité international paralympique, à la suite du scandale du dopage d'Etat en Russie.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les escrimeuses russes Anna Petukhov et Kseniya Ovsyannikova, lors d'une conférence de presse à Rio de Janeiro (Brésil), le 30 mai 2016. (VLADIMIR ASTAPKOVICH / SPUTNIK)

Sprint final pour espérer disputer les épreuves. Le Comité paralympique russe, suspendu par le Comité international paralympique (IPC) à la suite d'un scandale de dopage d'Etat en Russie, a déposé un appel devant le tribunal arbitral du sport, dimanche 15 août. "La décision sur la participation de la Russie aux Jeux paralympiques sera prise au plus tard le 22 août à minuit", précise le communiqué, puisque l'audience est prévue le 21.

Une décision "inhumaine", selon le Comité russe

Le 7 août, l'IPC avait annoncé la suspension du Comité paralympique russe à la suite du scandale de dopage d'Etat mis au jour par la commission McLaren. Les athlètes russes sont donc privés des Jeux paralympiques de Rio, prévus du 7 au 18 septembre. "Notre décision a été basée sur le fait de savoir si la Russie pouvait respecter ses obligations vis-à-vis du Code mondial antidopage. Et la Russie ne remplit pas les critères", avait alors expliqué le président de l'IPC, Philip Craven.

Alors que le Comité international olympique avait choisi d'autoriser les sportifs russes à participer aux JO de Rio sous certaines conditions, son homologue paralympique a choisi la plus grande sévérité possible. Cette suspension a été dénoncée par le ministre russe des Sports Vitali Moutko comme "inhumaine" et "dépassant l'entendement". Après cette décision, le président du Comité paralympique russe, Vladimir Loukine a indiqué que la Russie allait "défendre [son] point de vue selon lequel il faut punir les coupables et acquitter les innocents".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.