Cet article date de plus de quatre ans.

JO de Rio : la police arrête un groupe de Brésiliens soupçonnés de préparer un attentat

Certains des suspects auraient prêté allégeance à l'Etat islamique "via internet", selon le ministre brésilien de la justice.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des marines brésiliens participent aux répétitions du dispositif de sécurité des JO sur une plage de Rio de Janeiro, le 19 juillet 2016. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)

A deux semaines de l'ouverture des Jeux olympiques de Rio, la police brésilienne a arrêté dix membres d'un groupe soupçonné de planifier des attaques terroristes lors de la compétition, a annoncé le ministre brésilien de la Justice, jeudi 21 juillet. Les dix suspects, dont l'un est mineur, sont tous de nationalité brésilienne.

Selon le ministre de la Justice, certains avaient prêté allégeance à l'organisation Etat Islamique "via internet". "Ils communiquaient entre eux par WhatsApp et Telegram et seulement deux se connaissaient avant", a-t-il ajouté.

Un groupe "très amateur"

Le ministre de la Justice a reconnu que cette cellule, surnommée les "Défenseurs de la charia", était "très amateure". Elle projetait "d'acquérir des armes pour commettre des crimes au Brésil et même à l'étranger". Lundi, une chaîne brésilienne affirmait que quatre personnes ayant des liens avérés avec des organisations terroristes s'étaient vu refuser des accréditations pour les JO par les autorités brésiliennes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.