Biathlon : les Françaises passent à côté de la première épreuve

En duplex depuis Pyeongchang, en Corée du Sud, le journaliste Grégory Naboulet fait le point sur le déroulé des épreuves des Jeux olympiques ce samedi 10 février.

Cette vidéo n'est plus disponible

Côté femmes, les épreuves de biathlon viennent de commencer, ce samedi 10 février. C'est le sprint qui a donné le coup d'envoi. Où en sont les Françaises ? "Il y a quatre Françaises au départ de ce sprint, et trois d'entre elles ne joueront pas le podium. Marie Dorin est 4e au classement provisoire, Anaïs Bescond est 14e, Justine Braisaz 7e, pas de podium olympique pour elles à l'issue de cette première épreuve, le sprint 7,5 kilomètres, deux séances de tir, une debout, une couchée", explique le journaliste Grégory Naboulet en duplex depuis Pyeongchang, en Corée du Sud, où se déroulent les Jeux.

Thibaut Fauconnet pour une médaille en patinage de vitesse ?

"Il faut dire que les conditions sont particulièrement difficiles : la température ressentie avoisine les -20°C. Il y a également des rafales de vent à 30, 40 km/h. 'Il faut s'habituer à ça', nous disait hier Martin Fourcade, qui lui, s'élancera demain à la même heure pour le sprint 10 kilomètres", ajoute-t-il. "On a quand même une chance de médaille côté français aujourd'hui : elle repose sur les épaules de Thibaut Fauconnet, patinage de vitesse short-track, 1 500 mètres. Il a été sacré deux fois champion d'Europe. Ce sont ses troisièmes Jeux. Il a 32 ans et l'occasion de remporter peut-être une médaille olympique", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Marie Dorin-Habert à Hochfilzen en Autriche le 10 février 2017.
Marie Dorin-Habert à Hochfilzen en Autriche le 10 février 2017. (MAXPPP)