Cet article date de plus de deux ans.

Guerre en Ukraine : la fédération internationale de hockey sur glace suspend les sélections russes et biélorusses du prochain Mondial

La fédération interationale de hockey sur glace a annoncé prendre plusieurs sanctions à l'encontre de la Russie et de son voisin, lundi.

Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 1 min
Des joueurs du Comité olympique russe lors du match ROC-Finlande des JO 2022. (ALEKSEY KIRCHU / ANADOLU AGENCY)

La fédération internationale de hockey sur glace (IIHF) a également pris des sanctions suite à la guerre en Ukraine. Lundi 28 février, l'IHHF a annoncé dans un communiqué la "supension de la participation de toutes les équipes et clubs nationaux russes et biélorusses dans toutes les catégories d'âge et à toutes les compétitions ou événements de l'IIHF jusqu'à nouvel ordre". Elle a également précisé retirer l'organisation du championnat du monde junior U23 à la Russie.

Concrètement, ces sanctions signifient notamment que les deux sélections (ROC et Biélorussie) sont interdites aux prochains championnats du monde masculins (13-29 mai) et féminins (26 août-4 septembre 2022), mais uniquement le ROC pour cette dernière. Les compétitions junior sont également concernées par ces mesures.

"L'IIHF n'est pas une entité politique et ne peut influencer les décisions prises sur la guerre en Ukraine", a déclaré le président de l'IIHF, Luc Tardif, cité dans le communiqué. "Nous avons néanmoins un devoir de diligence envers tous nos membres et participants et devons donc faire tout notre possible pour nous assurer que nous sommes en mesure d'organiser nos événements dans un environnement sûr pour toutes les équipes participant au programme du Championnat du monde de l'IIHF.", précise le président. 

"Nous avons été incroyablement choqués de voir les images qui sont sorties d'Ukraine", a ajouté Tardif. "J'ai été en contact étroit avec les membres de la Fédération ukrainienne de hockey sur glace et nous espérons pour tous les Ukrainiens que ce conflit pourra être résolu de manière pacifique et sans recourir à de nouvelles violences." Le Conseil de l'IIHF a précisé ne pas exclure la possibilité d'autres actions ayant un impact sur les événements futurs ou d'autres activités de l'IIHF.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.