Handball : "C'est un moment très fort émotionnellement", réagit le président de la Fédération française de handball après l'annonce de la retraite de Nikola Karabatic

Le handballeur français Nikola Karabatic annonce ce vendredi qu'il prendra sa retraite à la fin de la saison, avec l'espoir de participer aux JO de Paris 2024. "C'est son corps qui va parler car son âme et son cœur sont tournés vers ces Jeux olympiques", réagit le président de la Fédération française de handball.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Nikola Karabatic lors de la demi-finale du championnat d'Europe de handball, entre la France et la Suède, le 28 janvier 2022. (ATTILA KISBENEDEK / AFP)

"On a la gorge serrée, c'est un moment très fort émotionnellement pour nous", a déclaré dans la soirée vendredi 25 août sur franceinfo Philippe Bana, président de la Fédération française de handball, après l'annonce de la retraite du champion français Nikola Karabatic à l'issue de la saison 2023-2024.

>> Les chiffres fous des frères Karabatic en équipe de France

"Cette saison sera ma dernière (...) J'entame ma 22e et dernière année professionnelle", a écrit dans un communiqué le triple champion olympique, âgé de 39 ans, dans une lettre diffusée sur le site de son club, le Paris Saint-Germain.

"Il arrive au bout de ce chemin et il prévient tout le monde. Il y a là quelque chose de très fort", a estimé Philippe Bana, qui indique que Nikola Karabatic l'a appelé "ce vendredi matin" pour lui annoncer la nouvelle. "Son corps, qu'il a donné à la science du handball, est fatigué", selon le président de la Fédération française de handball.

Le joueur entretient désormais l'espoir d'une participation, à 40 ans passés, aux Jeux olympiques de Paris pour tirer sa révérence. "Finir à Paris pour lui, ce serait quelque chose de miraculeux", a assuré Philippe Bana. "C'est son corps qui va parler car son âme et son coeur sont tournés vers ces Jeux olympiques".

Concernant la suite pour Nikola Karabatic, après sa carrière, le dirigeant estime que "c'est un type qui sait tout faire" mais qui a "une volonté d'engagement écologiste", pour "laisser quelque chose à ses deux enfants et à toute la planète".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.