Mondial de handball : les Françaises se qualifient pour la finale en battant les Suédoises (24 - 22)

Dimanche, les Bleues affronteront la Norvège pour le titre. 

La handballeuse française Siraba Dembélé célèbre un but, lors de la Coupe du monde de handball, vendredi 15 décembre 2017, à Leipzig (Allemagne). 
La handballeuse française Siraba Dembélé célèbre un but, lors de la Coupe du monde de handball, vendredi 15 décembre 2017, à Leipzig (Allemagne).  (AXEL HEIMKEN / DPA / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le suspense a duré jusqu'au bout. Vendredi 15 décembre, l'équipe de France féminine de handball s'est qualifiée 24 à 22, pour la finale de la Coupe du monde de handball, à Leipzig, en Allemagne. Ce sont deux buts d'Allison Pineau (4 au total), plus forte à chaque sortie, un autre de Blandine Dancette et un ultime arrêt d'Amandine Leynaud, meilleure joueuse du match, qui ont apporté la délivrance.

Dans leur troisième demi-finale internationale d'affilée après les Jeux de Rio (argent) et l'Euro 2016 (bronze), les Bleues ont battu la Suède dans les toutes dernières minutes. Dimanche, elles affronteront les championnes en titre, les Norvégiennes, en finale de ce Mondial. 

Un défi de taille face à la Norvège

Si elle l'emporte, la France sera la deuxième nation seulement à décrocher les deux titres mondiaux la même année, après l'Union soviétique en 1982. L'affiche sera la même que celle gagnée par les garçons, fin janvier à Paris-Bercy, mais cette fois-ci ce seront les Bleues qui seront nettement outsiders face aux tenantes du titre, impressionnantes en demi-finale face aux Pays-Bas (32-23).

Quoi qu'il arrive, la neuvième médaille du handball féminin français est déjà dans la poche. Ce sera la cinquième dans un Mondial (1 or en 2003 et trois en argent en 1999, 2009, 2011) et la troisième d'affilée en compétition internationale après l'argent des Jeux de Rio et le bronze de l'Euro 2016, du jamais vu.

Les joueuses d'Olivier Krumbholz vont tenter de relever un immense défi en finale face aux Norvégiennes, la nation qui domine le handball féminin (20 médailles internationales dont 12 d'or lors des vingt dernières années) et qui restent sur deux démonstrations face à la Russie en quarts (34-17) et aux Pays-Bas en demi-finale (32-23). Or, ces deux équipes ne sont autres que les médaillées d'or et de bronze des JO de Rio.