Cet article date de plus de six ans.

Un cinquième titre mondial pour la France

L'équipe de France de handball est devenue championne du monde pour la cinquième fois de son histoire aux dépens du Qatar (25-22). Les Tricolores entrent dans l'histoire du sport en devenant les premiers à décrocher cinq titres mondiaux, vingt ans tout juste après le premier titre obtenu par les "Barjots". Et cerise sur le gâteau déjà bien garni, les Bleus sont qualifiés pour les prochains Jeux olympiques de Rio en 2016.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Naturalisés depuis peu pour la grande majorité d'entre eux, les joueurs du Qatar, main sur le cœur, entonnaient de manière la plus naturelle possible l'hymne de leur nation d'adoption. Après la Marseillaise reprise par plusieurs milliers de supporteurs français dans l'Usail Arena, cette 24e finale mondiale pouvait débuter. L'expérience des divers joueurs composant cette étonnante équipe permettait au Qatar de prendre les devants, Youssef Benali ouvrant la marque. Alors que Claude Onesta semblait inquiet, Nyokas décrispait les Bleus en égalisant rapidement.

Saric maintient les Qat​aris à flot

Les deux équipes se rendaient coup pour coup, et les Qataris durcissaient le jeu à l'image de Mabrouk qui écopait de deux cartons jaunes en l'espace de 12 minutes de jeu (4-6 pour les Bleus). Si Saric se montrait efficace, sa défense peinait face aux gros bras de l'équipe de France, à l'instar de N. Krabatic et Guigou (5-9, 16e). Roiné, autrefois champion du monde avec les Bleus, voyait quant à lui son tir puissant repoussé par Omeyer. Les hommes d'Onesta comptaient six buts d'avance (7-13, 23e). Mais peut-être trop sûrs d'eux, ils étaient moins efficaces sur les cages d'un brillant Saric et N. Karabatic se prenait même un jaune (9-13, 25e). Les Qataris revenaient ainsi à trois petits points avant la pause. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Championnat du monde de handball

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.