Cet article date de plus de sept ans.

Le PSG abat Nantes sa bête noire

Dans un match à suspens, le PSG a dominé Nantes (30-28), son habituelle bête noire depuis quelques mois. Les Parisiens rejoignent Montpellier à la deuxième place, à trois longueurs du leader Dunkerque.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Le champion de France relève ainsi la tête après l'amer défaite subi contre  le club nordiste fin mars dans la capitale (25-27) et se donne encore une  petite chance de conserver son titre de champion de France, alors qu'il reste  encore cinq journées. Jusque-là, l'équipe de Loire-Atlantique n'avait pas réussi au club de la  capitale. Son entraîneur Thierry Anti connaît bien la maison parisienne où il a  passé plusieurs année (de 2004 à 2008) et s'est souvent appuyé sur cette  expérience lors de précédents duels qui lui ont souri.

Hansen au-dessus du lot

A l'aller, les Nantais avaient ainsi, à domicile, surclassé Paris (30-26)  devant quelque 9.400 spectateurs. L'an passé, ils avaient infligé au club de la  capitale sa première défaite de la saison, lors d'un quart de finale de la  Coupe de la Ligue. Ils avaient aussi été les seuls à battre le PSG en  championnat. Dans un match retour très serré, le champion de France en titre a fait la  différence en s'appuyant sur un Mikkel Hansen des grands soirs. La star danoise  a terminé meilleur marqueur signant 11 buts souvent à des moments cruciaux du  match lorsque son équipe avaient besoin de recoller. Car, face à une équipe en pleine confiance, qui restait sur une série de  cinq victoires d'affilée, les coéquipiers de Daniel Narcisse aurait pu tout  aussi bien s'incliner.

Tout s'est joué sur des détails. Un tir sur le poteau de l'Espagnol Alberto  Entrerrios, l'un des meilleurs nantais (7 buts), à 28-27, et ce, à moins de  deux minutes de la fin, aurait pu changer l'issue de la rencontre. L'équipe de Philippe Gardent n'a pas tremblé dans le money time et c'est  finalement l'arrière croate Marko Kopljar qui a scellé le succès des siens sur  la dernière possession (30-28). Le PSG aura l'occasion d'embellir sa semaine en s'offrant une qualification  pour les demi-finales de la Coupe de France, à condition de s'imposer à  Toulouse dimanche.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Championnat de France (StarLigue)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.