Euro 2022 de handball : ce qu'il faut savoir sur Danemark-France, match décisif pour les Bleus

Les champions du monde danois font face aux champions olympiques français, mercredi.

Article rédigé par
Benjamin Mangot - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Le handballeur Karl Konan, lors du match amical France-Allemagne, le 9 janvier 2022. (FRANZ WAELISCHMILLER/SVEN SIMON / SVEN SIMON / AFP)

La France affronte, mercredi 26 janvier à 20h30, une équipe du Danemark confiante et déjà qualifiée pour les demi-finales de l'Euro 2022 de handball. Les joueurs de Guillaume Gille ont pu profiter du revers de l'Islande face à la Croatie pour se relancer dans la course au dernier carré de la compétition

Quels scénarios pour une qualification française ?

Dans un premier temps, il faudra jeter un œil du côté du match de l'Islande à 15h30. Aron Palmarsson et ses coéquipiers affrontent le Monténégro et devront impérativement s'imposer. En cas de défaite des Islandais ou de match nul, la France serait qualifiée pour les demi-finales avant même de jouer face au Danemark. Si l'Islande remporte son match, les Bleus devront obtenir un match nul ou une victoire pour accéder à la suite de la compétition.

Le Danemark, un cador qui cale à l'Euro

Sur le toit du monde en 2019 et en 2021, champions olympiques en 2016, les Danois ont décroché l'argent en finale des derniers JO, battus par les Bleus. Les joueurs de Nikolaj Bredahl Jacobsen ont eu moins de réussite dernièrement au niveau européen. Deux fois titrés (en 2008 et 2012), mais sortis lors des phases préliminaires en 2020 (comme les Français), leur dernière finale dans la compétition remonte à 2014, avec une défaite face aux Experts (41-32).

En forme depuis le début de la compétition, les Danois n'ont pas fait le moindre faux-pas lors des six premières rencontres. Ils sont même invaincus depuis leur défaite en finale des JO de Tokyo.

Face à des adversaires redoutables mais déjà qualifiés, les Bleus pourraient profiter de certaines rotations de joueurs danois afin de préserver les meilleurs éléments pour les demi-finales.

Une revanche des derniers JO ?

Depuis 2018, les deux sélections se sont affrontées à onze reprises, avec cinq victoires pour chaque équipe et un match nul. L'année dernière, il y a eu trois France-Danemark, deux amicaux remportés par les Danois et la finale les Jeux olympiques remportée par la France. 

Si l'on peut penser que les Danois nourrissent un sentiment de revanche, Valentin Porte a évoqué, lors de la conférence de presse mardi, "un contexte totalement différent". "Pour eux, le match n’a aucun enjeu, pour nous il est décisif. Ça n’a rien à voir avec une finale olympique", estime le capitaine tricolore. Toutefois, les Danois ne voudront-ils pas jouer un mauvais tour aux Français en se débarrassant d'un des favoris avant même le dernier carré ?

Le Danemark, du talent à toutes les générations

L'adversaire de la France possède de nombreux joueurs de classe mondiale. Parmi les stars de l'équipe, l'arrière gauche du Paris Saint-Germain Mikkel Hansen  compte 233 sélections pour 1205 buts inscrits en équipe nationale. Elu meilleur joueur de la compétition aux Mondiaux de 2021, il est, à 34 ans, le joueur emblématique du Danemark.

Ce collectif possède un autre atout en grande forme : Mathias Gidsel. A seulement 22 ans, le joueur de GOG Handbold est l'une des révélations de la compétition. Il affiche une efficacité chirurgicale sur ses tirs (97,2%), avec 35 buts inscrits sur 36 tirs tentés. Bonne nouvelle pour les Bleus : le prodige danois n'est finalement pas sur la feuille de match !

Des absences des deux côtés

Pour le moment, le Danemark est l'une des rares équipes de l'Euro épargnées par le Covid-19. Sauf retournement de situation, les Scandinaves devraient être au complet pour affronter la France, même si Hansen et Gibsel sont absents au coup d'envoi. De leur côté, les Bleus ont enregistré les retours de Karl Konan (testé positif le 18 janvier) et de Ludovic Fabregas (malade) lors du match face au Monténégro. Dylan Nahi, grippé, sera apte contre le Danemark.

Lors de la conférence de presse de veille du match, le sélectionneur de l'équipe de France, Guillaume Gille, avait annoncé que tous les tests Covid-19 étaient négatifs après le match de lundi. Mais Kentin Mahé, testé positif ces derniers jours, et Nicolas Tournat, testé positif dans la journée, sont absents.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Championnat d'Europe de handball

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.