Cet article date de plus d'un an.

Gymnastique : d'anciennes athlètes de l'équipe de France dénoncent des faits de maltraitance

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 15 min
Gymnastique : d'anciennes athlètes de l'équipe de France dénoncent des faits de maltraitance
Grand Format "Gym, la parole se libère" Gymnastique : d'anciennes athlètes de l'équipe de France dénoncent des faits de maltraitance (STADE 2)
Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Dans une enquête menée par Stade 2, des gymnastes passées par l'équipe de France s'expriment pour la première fois sur des faits de harcèlement et de violence à l'entraînement et en compétition.

La parole se libère dans la gymnastique française. Dans une enquête de "Stade 2" diffusée dimanche 14 mai, six anciennes athlètes évoquent pour la première fois des maltraitances, des violences, et du harcèlement lorsqu'elles évoluaient en équipe de France. "On était uniquement des objets à performance, on s'en foutait de notre santé", dénonce Valentine Sabatou.

Remarques sur le physique et blessures à répétition

Un couple d'entraîneurs et une encadrante de la Fédération française de gymnastique sont notamment épinglés, pour des faits qui vont de remarques sur le physique jusqu'à des violences physiques, comme une gifle, et de la maltraitance. Toutes les jeunes filles qui témoignent ont quitté l'équipe de France et restent marquées par ce qu'elles ont subi. Présente sur le plateau, la ministre des Sports, des Jeux olympiques et paralympiques, Amélie Oudéa-Castéra, a annoncé l'ouverture d'une enquête, lundi. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.