Golf : Tiger Woods, trois questions sur son retour sur les greens

La légende américaine reprend du service jeudi à Orlando, dix mois après son grave accident de la route.

Article rédigé par
Elio Bono - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Tiger Woods aux Bahamas, le 5 décembre 2021, fait peu à peu son retour sur les greens. (MIKE EHRMANN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Dix mois après son grave accident de voiture, Tiger Woods reprend les clubs pour un tournoi, le PNC Championship à Orlando, à partir de jeudi 16 décembre. Coutumier des come-backs fracassants le Tigre va retrouver les greens dans un des premiers pas vers un énième retour. À 45 ans, l'ex-numéro 1 mondial revient sans brûler d'étapes.

Qu'est-ce que le PNC Championship ?

Tiger Woods dispute ce tournoi sur invitation du 16 au 19 décembre aux côtés de son fils Charlie, âgé de 12 ans, sur une distance de 36 trous, en formule "scramble", qui permet de prendre la meilleure balle sur chaque coup joué par l'équipe. 

Le tandem familial avait pris la 7e place sur 20, l'an dernier à la même époque, de ce tournoi réservé à 20 vainqueurs d'un Majeur accompagnés chacun d'un membre de leur famille. "Même si l'année a été longue et exigeante, je suis très enthousiaste à l'idée de la terminer en jouant avec mon fils", a-t-il écrit sur Twitter

Où en est Tiger Woods ?

Le 23 février dernier, Tiger Woods était impliqué dans un accident de la route. Victime de multiples fractures ouvertes, notamment à la jambe droite, il subissait une opération pour lui insérer notamment une tige métallique dans le tibia et des vis pour consolider les os du pied et de la cheville. Trois semaines après l'accident, il quittait l'hôpital. 

Samedi 4 décembre, Tiger Woods affirmait à la chaîne de télévision américaine NBC être "encore loin" d'un retour. La publication de plusieurs vidéos sur des greens avaient enthousiasmé ses 6,5 millions de followers sur Twitter. Le 8 décembre, le champion américain levait les doutes : il est bel et bien de retour, à Orlando.

L'essentiel, dans un premier temps, est de retrouver des sensations : son processus de "rééducation" n'est pas encore achevé, et l'Américain ne peut, à l'heure actuelle, pas faire de swing à vitesse normale. À 45 ans, le chemin de la rédemption sera long et fastidieux.

"Vous allez devoir attendre encore un moment avant de me revoir sur le circuit avec le niveau de jeu requis"

Tiger Woods

NBC

Peut-il revenir sur le circuit ?

Difficile de l'annoncer déjà. Le 29 novembre dernier, il disait, dans une interview dans le Golf Digest, écarter la possibilité d'une saison complète : "Je pense qu'il est réaliste de penser que je rejouerais sur le circuit un jour, jamais plus à plein temps mais en choisissant les événements qui me conviennent. Je pense que c'est ainsi que je vais devoir jouer à partir de maintenant. C'est une réalité malheureuse, mais c'est ma réalité." 

Mais s'il fallait illustrer l'allégorie de la "bête blessée", le Tigre serait sans aucun doute le premier à sortir du bestiaire. Après des années 2003 et 2004 perturbées par une rupture des ligaments croisés, Woods était revenu au sommet du golf mondial en remportant le Masters. Au fond du trou à la fin des années 2000, après - déjà - un accident de voiture et des scandales d'infidélité, l'icône était alors descendue en-deçà du top 50, avant de retrouver la tête du classement mondial en 2013.

Blessé au dos puis au genou, Woods touchait le fond à partir de 2015. Deux ans plus tard, ses pépins physiques combinés à des déboires judiciaires le faisaient plonger dans les bas-fonds du circuit, jusqu'à la 1 199e place au classement mondial. Avant, d'un coup, le déclic. Le Tigre se remettait en ordre de marche jusqu'à lui permettre d'écrire une des plus belles pages de l'histoire du sport : onze ans après son dernier Majeur, l'Américain remportait le Masters d'Augusta en 2019.

Autrement dit, Tiger Woods en a vu d'autres. Avec ses 15 titres en Grand Chelem, il peut encore nourrir l'espoir d'égaler les 18 Majeurs remportés par Jack Nicklaus. Ou, à défaut de battre ce record, triompher en Majeur pour inscrire son nom au palmarès sur quatre décennies différentes. Une première, évidemment.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tiger Woods

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.