Cet article date de plus de dix ans.

McIlroy aux commandes

L'Irlandais du Nord Rory McIlroy a frappé un grand coup jeudi au 1er tour du Masters d'Augusta en prenant provisoirement les commandes grâce à une carte de 65, à 7 coups sous le par. Le Français Grégory Havret a rendu une carte de 70, à deux coups sous le par alors que le Sud-Africain Retief Goosen a signé un exploit au trou N.1.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Alors que bon nombre des 99 joueurs du plateau devaient encore en finir avec leur tour inaugural, dont les Américains Phil Mickelson, tenant du titre, et Tiger Woods, ainsi que les N.1 et 2 mondiaux Martin Kaymer et Lee Westwood, le Français Grégory Havret a rendu une carte de 70, à deux coups sous le par.   Havret est le seul Français cette année à jouer sur le parcours mythique du National Golf Club, cadre traditionnel du premier Grand Chelem de la saison.

McIlroy, qui dispute à 21 ans son troisième Masters, a réalisé 7 birdies pour garnir sa carte de 65 alors qu'un putt pour eagle au N.15 s'est arrêté à un rien du trou et aurait pu lui permettre de faire encore mieux. Son score lui permettait d'avoir une avance provisoire de quatre coups sur l'Anglais Ross Fisher et l'Américain Brandt Snedeker.  Retief Goosen a débuté le premier tour avec un exploit quasi historique puisqu'il est devenu le 5e joueur en 75 ans de Masters à réaliser un eagle sur le difficile trou N.1 (par 4). A mi-parcours, le Sud-Africain était à -5 mais il a perdu deux coups à Amen Corner, surnom donné à la redoutable séquence des trous N.11, 12 et 13, puis a fait un bogey au dernier trou pour finir à deux sous le par. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Golf

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.