Cet article date de plus de neuf ans.

Coupe des présidents: ça reste serré

Le "Reste du monde-hors Européens" a gardé le contact, à deux points des Etats-Unis, tenants du titre, au deuxième jour de la Coupe des présidents de golf, ce vendredi à Melbourne. La paire australienne Aaron Baddeley - Jason Day a infligé sa deuxième défaite à Tiger Woods, l'ex-numéro un mondial déjà battu la veille et associé cette fois à Dustin Johnson.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : < 1 min.

Le "Tigre", avec Steve Stricker, s'était incliné jeudi devant le duo australo-coréen Adam Scott - K.J. Choi. Woods a évoqué la difficulté de jouer dans la chaleur et sous des bourrasques de vent, sur des greens qui accélèrent la balle: "les greens ne tiennent pas, c'est très dur. Il faut jouer avec le vent au putting". Stricker, associé vendredi à Matt Kuchar, a gagné sa confrontation contre une autre paire australo-coréenne, Y.E. Yang - Robert Allenby.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Golf

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.