Cet article date de plus de quatre ans.

Frédéric Thiriez veut que le football français attaque l'Etat

En réaction aux révélations de François Hollande lui-même dans le livre "Un président ne devrait pas dire ça", Frédéric Thiriez, ancien président de la Ligue de football professionnel, invite pour L'Equipe, le "football français [...] à se porter devant les tribunaux afin de réclamer à l'État réparation du préjudice subi."
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Frédéric Thiriez, ancien président de la Ligue  (ERIC PIERMONT / AFP)

'Le football français a été spolié" tance pour L'Equipe Frédéric Thiriez qui a quitté son poste à la LFP le 15 avril dernier. Dans le livre de Gérard Davet et Fabrice Lhomme, Un président ne devrait pas dire ça, paru chez Stock, François Hollando racontait ceci: "On a sauvé Canal. J'ai reçu discrètement [Rodolphe] Belmer et [ Bertrand] Méheut (anciens patrons de Canal). J'ai appelé l'émir du Qatar et lui ai dit : “Vous allez venir en France en juin, on vous a défendus par rapport aux Saoudiens, on est à vos côtés, mais là, qu'allez-vous faire sur les Rafale ? Il y a aussi l'histoire du foot... Je souhaite qu'il y ait un partage.”"

Des révélations qui ont "choqué" Frédéric Thiriez. "Nous avions des soupçons, aujourd'hui nous avons des preuves. C'est une infraction grave au droit de la concurrence. Le football français a été spolié. Il doit maintenant se porter devant les tribunaux afin de réclamer à l'État réparation du préjudice subi."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.