Soupçons de fraudes dans le foot belge : une opération policière menée dans sept pays européens, dont la France

Au total, 220 policiers ont été mobilisés et "un grand nombre de personnes" ont été interpellées.

L\'enquête porte sur des soupçons de fraudes dans le championnat de football belge.
L'enquête porte sur des soupçons de fraudes dans le championnat de football belge. (KURT DESPLENTER / BELGA MAG / AFP)

Une soixantaine de perquisitions ont été menées, mercredi 10 octobre, dans sept pays européens, dont la Belgique et la France, dans le cadre d'une enquête portant sur des soupçons de fraudes dans le championnat de football belge, annonce le parquet fédéral belge.

Au total, 220 policiers ont été mobilisés en Belgique, en France, au Luxembourg, à Chypre, au Monténégro, en Serbie et en Macédoine, et "un grand nombre de personnes" ont été interpellées, selon un communiqué du parquet fédéral. L'enquête porte sur des fraudes liées aux transferts de joueurs et sur des matchs truqués.

Selon des médias belges, des perquisitions ont visé les clubs d'Anderlecht, du Standard de Liège et du FC Bruges, et ont donné lieu à plusieurs interpellations, dont celle d'Ivan Leko, entraîneur du FC Bruges, d'après la chaîne francophone RTBF. Interrogé par l'AFP, le parquet fédéral a confirmé l'arrestation à son domicile belge de Mogi Bayat, ancien manager général du Sporting de Charleroi, présenté par les médias comme l'agent de joueurs le plus puissant de Belgique.