Serie A : Pedro quitte l'AS Rome et rejoint... la Lazio Rome, le rival historique

L'attaquant espagnol a quitté la Roma mais il reste dans la capitale italienne puisqu'il s'est engagé jeudi avec la Lazio. Du jamais-vu depuis 40 ans.

Article rédigé par
Elias Lemercier - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Pedro sous le maillot de l'AS Rome, le 15 mai 2021 face à la Lazio... son nouveau club. (CLAUDIO PASQUAZI / ANADOLU AGENCY / AFP)

Il y a des décisions qui restent en travers de la gorge quand on est supporter de l'AS Rome. Celle-ci en fait partie. L'ancien Barcelonais Pedro a ainsi décidé jeudi 19 août de rejoindre l'ennemi juré, la Lazio Rome, après un an sous les couleurs de la Louve. 

Auteur de 6 buts en 40 matchs, l'ancien ailier du FC Barcelone n'a franchement pas marqué l'histoire des Giallorossi, au point que José Mourinho, le nouvel entraîneur romain, qui l'avait fait signer en 2015 du côté de Chelsea, l'a mis sur la liste des transférables. Pedro fait donc des économies puisqu'en passant de l'AS Rome à la Lazio, il économise les frais de déménagement...

Mais tout de même, ce n'est pas tous les jours qu'un tel changement de maillot s'opère. Il faut même remonter à 1981 et Carlo Perrone pour retrouver trace d'un passage direct entre la Lazio et l'AS Rome. Cette année-là, Perrone avait fait le chemin inverse. 

Tous les chemins mènent à Rome...

Pedro devient ainsi le quatrième joueur à quitter un club de Rome pour rejoindre directement l'ennemi après Attilio Ferraris en 1934, Arne Selmosson en 1958 et donc Carlo Perrone. Dans l'histoire, 14 joueurs ont porté le maillot azzuri de la Lazio et giallorossi de la Louve durant leur carrière. 

Sur le compte Twitter officiel, l'AS Rome a timidement remercié son joueur "Merci pour la saison passée ensemble". On est loin de l'hommage des Barcelonais au départ de Lionel Messi

Dans les commentaires, les supporters giallorossi sont restés plutôt cléments, se moquant gentiment de leur désormais ex-attaquant qui, comme on l'a dit plus haut, ne laissera pas une trace impérissable dans l'histoire du club. Un coup en traître peut-être, mais surtout une signature qui sera très vite oubliée. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Serie A

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.