Serie A : victime d'insultes racistes face à la Juventus et suspendu, Romelu Lukaku est devenu "l'unique coupable", déplore l'Inter Milan

La suspension de l'attaquant belge, qui avait célébré son but avec le doigt sur la bouche après avoir reçu des insultes racistes de la part des supporters turinois, a été confirmée vendredi. Celle visant la tribune de la Juventus a été levée.
Article rédigé par franceinfo: sport avec AFP
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Romelu Lukaku à la suite de son but contre la Juventus Turin, le 4 avril 2023 à l'Allianz Stadium de Turin. (MARCO BERTORELLO / AFP)

Qualifié en demi-finales de la Ligue des champions pour la première fois depuis la saison 2009-2010, l'Inter Milan va aborder sa demi-finale retour de Coupe d'Italie sans Romelu Lukaku, exclu lors du match aller. Victime d'insultes racistes de la part de certains supporters de la Juventus lors de la demi-finale aller (1-1), le 5 avril, l'attaquant belge avait reçu un deuxième avertissement après avoir célébré son but égalisateur face à la tribune turinoise, le doigt sur la bouche.

Le joueur avait lancé une procédure d'appel auprès de la Fédération italienne de football, qui a été rejetée. Le club nerazzurri est monté au créneau contre cette décision dans un communiqué, vendredi 21 avril, après la confirmation de la suspension du Belge, alors que celle frappant la tribune de la Juventus avait été levée mercredi. Le club italien a exprimé "le grand regret de constater que la victime est devenue l'unique coupable".

La tribune en question sera finalement ouverte pour le choc de la 31e journée de Serie A contre le leader napolitain, dimanche 23 avril. Romelu Lukaku sera quant à lui suspendu pour la demi-finale retour de Coupe d'Italie, mercredi prochain, face à la Juventus.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.