En images Les cinq moments forts de Sergio Ramos au Real Madrid

Le capitaine du Real Madrid a fait ses adieux au club madrilène, après seize saisons avec les Merengue, pour rejoindre Paris. 

Article rédigé par
Shéhérazade Ben Essaïd - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Sergio Ramos après avoir remporté la finale de la Ligue des Champions face à Liverpool, à Kiev, en Ukraine, le 26 mai 2018. (GEORGI LICOVSKI / MAXPPP)

Le Real Madrid perd son roi. Arrivé à 19 ans chez les Madrilènes, Sergio Ramos a quitté le club à 35 ans, jeudi 17 juin, après être devenu l'un des meilleurs défenseurs de son histoire. Le 8 juillet, il s'est engagé avec le PSG pour deux saisons. En 16 saisons avec les Merengue, l'Espagnol a disputé 671 matchs et a enregistré des statistiques stratosphériques avec 22 trophées remportés dont 4 Ligues des Champions et 5 Liga avec la Casa Blanca.

Avec 101 buts marqués avec le maillot du Real, il est le défenseur qui a marqué le plus de buts en Liga. C'est sans doute le chiffre le plus fou de sa carrière. La rédaction de franceinfo:sport vous propose de revivre cinq des moments marquants de ce joueur sous le maillot merengue. 

La Décima inoubliable de 2014

S'il fallait choisir LE meilleur moment de Sergio Ramos, toutes saisons et compétitions confondues, ce serait bien celui-ci. Nous sommes en finale de Ligue des champions, samedi 24 mai 2014, à Lisbonne. Le Real Madrid affronte l'Atlético de Madrid.

Mené 1 à 0 dans le temps additionnel de la deuxième mi-temps, le Real Madrid voit ses chances de gagner la Ligue des champions s'évaporer jusqu'à l'intervention de Sergio Ramos. À la 93e minute, le défenseur marque de la tête sur un corner de Luka Modric et relance la finale. Pendant la prolongation, son équipe renverse la vapeur grâce aux buts de Gareth Bale (110e), Marcelo (118e), et Ronaldo (120e). La Décima est en poche et Ramos a été le détonateur.

Sergio Ramos marque de la tête lors de la finale de la Ligue des champions 2013/2014 entre le Real Madrid et l'Atletico le 24 mai 2014 au stade de la Luz à Lisbonne (Portugal). (MANUEL BLONDEAU / AFP)

Tombé face à Ronaldinho et Messi

Dans la carrière d'un footballeur, il y a des hauts et des bas. Dès ses débuts avec les Merengue, la star du club s'est fait proprement accueillir par ses rivaux barcelonais. Le 19 novembre 2005, Ramos a croisé la légende Ronaldinho lors d'un Clasico et le Brésilien lui en a fait voir de toutes les couleurs. Le défenseur s'est souvent retrouvé à terre quand il tentait de récupérer la balle auprès de "Ronnie" qui le faisait valser... 

Et même si Sergio Ramos a livré des performances de haut niveau au cours de sa carrière au Real Madrid, Messi a pris la relève pour continuer de lui mettre des bâtons dans les roues. Le défenseur a aussi goûté à la pelouse à maintes reprises avec l'Argentin...

Ronaldinho saute sur Sergio Ramos juste avant de marquer lors du match de Liga au stade Santiago Bernabeu de Madrid, le 19 novembre 2005. (PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP)

La "tête d'or"

Le 29 avril 2014, le Bayern Munich a été victime de la tête de Sergio Ramos, son arme redoutable pour marquer des buts. Surnommé la "cabeza de oro" en espagnol, Sergio Ramos a inscrit un doublé de la tête en demi-finale de la Ligue des champions sur la pelouse des Bavarois. Un doublé resté dans les mémoires...

Le 29 avril 2014, Sergio Ramos inscrit un doublé de la tête face au Bayern en demi-finale de Ligue des champions.  (REVIERFOTO / DPA)

Le roi des buts... et des fautes

Le 27 mai 2018, lors de la finale de la Ligue des champions face à Liverpool (Kiev), Sergio Ramos a réalisé l'une de ses fautes les plus controversées sur un terrain de football. Alors que Mohamed Salah avait le ballon, le Madrilène s'est improvisé catcheur et a attrapé le bras de l'attaquant égyptien, en l'entraînant dans sa chute. Blessé et frustré, l'élément fort de Liverpool est sorti du terrain et n'a pu disputer la finale de la Ligue des champions avec son équipe. Cette faute a autant suscité d'indignation que d'admiration dans le monde du football. Pour le défenseur international italien Giorgio Chiellini, l'action de Sergio Ramos sur Mohamed Salah a été "un coup de maître". 

D'ailleurs, si Sergio Ramos est très apprécié des supporters du Real, le défenseur a trop souvent été au coeur de polémiques pour ses nombreuses fautes causées sur ses adversaires. C'est d'ailleurs le joueur qui s'est pris le plus de cartons rouges en Liga, 26 au total.

L'attaquant égyptien de Liverpool Mohamed Salah tombe avec le défenseur espagnol du Real Madrid Sergio Ramos lors de la finale de l'UEFA Champions League entre Liverpool et le Real Madrid au stade olympique de Kiev, en Ukraine, le 26 mai 2018. (GENYA SAVILOV / AFP)

Un Clasico sauvé dans le temps additionnel

Le 4 décembre 2016, le Real Madrid affrontait le FC Barcelone en Liga. Alors que les Blaugranas menaient tranquillement 1 but à 0, Sergio Ramos a une énième fois sauvé son équipe en inscrivant un but à la toute fin du match (90e minute). Un match nul qui sonnait comme une victoire pour le Real puisqu'il a permis aux Madrilènes de conserver leurs six points d'écart avec le Barça et de rester invaincus jusque-là cette saison. 

La légende du Real a enchaîné les buts de la tête dans le temps additionnel tout au long de sa carrière chez les Madrilènes. Ils sont innombrables mais on peut citer notamment celui face au FC Séville le 9 août 2016, en finale de Supercoupe d'Europe, à la 93e minute, ou encore celui face au Deportivo, le 10 décembre 2016, en Liga, à la 92e minute. 

Sergio Ramos marque le but de l'égalisation lors du match de football de Liga entre le FC Barcelone et le Real Madrid, au Camp Nou, à Barcelone, le 3 décembre 2016. (JOSEP LAGO / AFP)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Real Madrid

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.