Incidents Lens-Lille : huis clos total du stade de Lens à titre conservatoire après les affrontements lors du derby du Nord

La Ligue de football professionnel a ordonné lundi le huis clos total du stade du RC Lens pour les deux prochains matchs du club nordiste après les violences qui ont émaillé le derby face à Lille.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des supporters se sont introduits sur la pelouse lors du match de Ligue entre Lens et Lille, samedi 18 septembre. (LAURENT SANSON / LS MEDIANORD)

Les premières sanctions sont tombées. La commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP), réunie exceptionnellement lundi 20 septembre, a sanctionné le club de Lens du huis clos total de son stade à titre conservatoire, après les incidents entre supporters intervenus samedi à la mi-temps du derby contre Lille.

Au moins deux rencontres à huis clos

Cette décision concerne au moins deux rencontres, contre Strasbourg mercredi 23 septembre et Reims le 1er octobre, en attendant le prononcé de la mesure définitive "après instruction du dossier le 6 octobre", a précisé la LFP. La commission a également décidé la fermeture du parcage de supporters lillois quand le Losc joue à l'extérieur - notamment pour son déplacement à Strasbourg le 25 septembre.

Pour rappel, un groupe d'ultras lensois avait envahi le terrain à la mi-temps pour se ruer sur les Lillois avant que les CRS n'interviennent. Six supporters avaient été légèrement blessés et deux spectateurs avaient été interpellés, dont un pour avoir lancé un siège sur les forces de l'ordre. Celui-ci devait être jugé en comparution immédiate l'après-midi du 20 septembre.

Le RC Lens porte plainte

Dans des communiqués, les deux clubs nordistes annoncent "prendre acte" des ces décisions, qualifiées de "drastiques" par la RC Lens. Ce dernier a par ailleurs déposé plainte "notamment pour les faits de dégradations et d'usage des fumigènes", a indiqué le parquet de Béthune et qu'il déposerait plainte "contre les supporters adverses qui se sont rendus auteurs de gestes et comportements inqualifiables". Le club lensois a également souligné qu'il rencontrerait "dès mercredi [22 septembre] les représentants des groupes de supporters concernés par les procédures d’identification en cours".

En raison de ces incidents, le coup d'envoi de la seconde partie de la rencontre avait été décalé de 30 minutes. Les Sang et Or s'étaient imposés 1 à 0.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers RC Lens

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.