Foot - sanctions du RC Lens contre certains de ses supporters : "C'est une bonne décision qu'a pris Lens", estime Gervais Martel

"Personne n'a le droit de pénétrer sur un terrain", juge Gervais Martel, ancien président du Racing Club de Lens.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Des policiers anti-émeutes arrêtent un homme après que des supporters de Lens ont envahi le terrain pendant le match de football de L1 français entre le RC Lens (RCL) et Lille (LOSC) au Stade Bollaert-Delelis à Lens, dans le nord de la France, le 18 septembre 2021. (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)

"C'est une bonne décision qu'a pris Lens", a réagi vendredi 24 septembre sur franceinfo Gervais Martel, ancien président du Racing Club de Lens, alors que le club a annoncé avoir infligé de lourdes sanctions à des supporters impliqués dans les incidents qui ont eu lieu lors du derby entre Lens et Lille à Bollaert.

franceinfo : Que pensez-vous de cette décision ?

C'est une bonne décision qu'a pris Lens. On est chez les fous. Ce n'est pas parce que quelqu'un a fait une connerie qu'il faut répondre et aller sur le terrain. C'est juste impossible. Le terrain c'est sacré, c'est l'intégrité des joueurs et l'outil de travail. Personne n'a le droit de pénétrer sur un terrain.

Une réunion est prévue entre les ministres des Sports, de l'Intérieur et de la Justice à ce sujet. Que doivent-ils faire ?

Roxana Maracineanu doit s'attaquer aux lois qui existent en France et qui sont tout à fait inadaptées à ces mouvements que l'on rencontre depuis quelques semaines dans le foot français. Il faut que les pouvoirs publics adaptent ce hooliganisme. Un supporter peut être interdit de stade pendant deux ans, c'est totalement insuffisant. Pour quelqu'un qui rentre sur le terrain la sanction doit être forte et dissuasive, au moins de 10 ans d'interdiction de stade. À partir de là on verra plus clair. Avec les vidéos on arrive à reconnaître parfaitement tous les gens qui enfreignent la loi. Donc il faut que la sanction soit plus forte.

Que pensez-vous de ce début de saison agité ?

Cela m'attriste beaucoup, parce que le football ce n'est pas ça. On donne une mauvaise image de notre sport. Le football c'est festif, aller aux matchs avec des amis, passer des bons moments, emmener les enfants. Aujourd'hui il y a quelques crétins qui se prennent pour Rambo, qui veulent en découdre avec l'équipe adverse. Mais ça ce ne sont pas des supporters. Je connais bien le public de Lens, il y a des gens exceptionnels. Sanctionner les fauteurs de troubles permettra aux vrais supporters de vivre leur passion tranquille et de faire la police entre eux. Il faut que tout le monde se remette sur la bonne ligne. Les clubs paient les frais de police qui sont extrêmement important. Il ne faut pas croire que les dirigeants ne font rien.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers RC Lens

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.