"Tu l'as vue la nana ?" : les chroniqueurs Daniel Riolo et Jérôme Rothen tiennent des propos sexistes au sujet de l'affaire Neymar sur RMC Sport

Les deux chroniqueurs s'en sont pris à la femme qui accuse Neymar de l'avoir violée et ont critiqué son physique dans l'émission "L’After RMC".

Capture d\'écran d\'un extrait de l\'émission \"L\'After RMC\" diffusé sur Twitter, montrant le chroniqueur Daniel Riolo (à gauche) et l\'ancien footballeur Jérôme Rothen (à droite). 
Capture d'écran d'un extrait de l'émission "L'After RMC" diffusé sur Twitter, montrant le chroniqueur Daniel Riolo (à gauche) et l'ancien footballeur Jérôme Rothen (à droite).  (TWITTER / RMC)

"Je m’attendais à un avion de chasse intersidéral. J’étais vachement déçu." Sur la chaîne RMC Sport le chroniqueur sportif Daniel Riolo et l'ancien footballeur Jérôme Rothen ont suscité une polémique, dimanche 9 juin, en tenant des propos sexistes visant Najila Trindade, la Brésilienne accusant Neymar de l'avoir violé. 

Lors de l'émission sportive "L’After RMC", diffusée dans la soirée du 6 juin, les chroniqueurs ont ouvert un débat sur les accusations de viol visant l'attaquant du PSG. "Dans l’histoire de Neymar j’ai pas pu m’empêcher de penser à un truc un peu con. Mais la nana, tu l’as vue la nana ?", lance alors le chroniqueur Daniel Riolo, avant d'être interrompu une première fois par le journaliste Nicolas Vilas, regrettant un propos "effectivement très con". 

Mais rien n'y fait et Daniel Riolo continue les remarques sexistes. "Je m’attendais à ce que ce soit un avion de chasse intersidéral. J’étais vachement déçu", lance-t-il, soutenu par l'ancien footballeur Jérôme Rothen pour qui Najila Trindade "est de la deuxième division". "Quand tu t'appelles Neymar, normalement c'est Champions League mais là (...) Elle joue les barrages, c'est un Lorient quoi", poursuit l'ancien international français. 

"Culture du viol"

Ces propos sexistes tenus par les deux chroniqueurs ont suscité une vague de réactions outrées sur les réseaux sociaux. Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes, a affirmé qu'elle allait signaler ces propos au CSA. "Au-delà de leur bêtise crasse, de leur méchanceté notoire et de leur méconnaissance de la culture du viol, ils offensent les femmes, (et par ailleurs nuisent à l’image du foot", a-t-elle dénoncé sur Twitter. 

Dans un communiqué, la Société des journalistes de RMC a condamné "fermement les propos sexistes et injurieux tenus (...) à l’égard de la jeune femme qui a déposé plainte pour viol contre le joueur du PSG Neymar".

Sans nous prononcer sur une affaire judiciaire en cours, la SDJ de RMC ne souhaite pas être associée à ces déclarations et trouve ces propos dommageables pour la crédibilité et l’image de RMC.La Société des journalistes de RMC

"C'était juste mauvais"

Face à la polémique, Jérôme Rothen a présenté ses excuses. "Je tiens à présenter mes excuses suite au propos tenus (...) concernant l'affaire Neymar", a-t-il écrit sur Twitter. 

De son côté, Daniel Riolo a lui aussi présenté ses excuses. "Évidemment on imaginait pas choquer et évidemment il n’y avait aucun mauvais sous entendu. C’était juste mauvais", a-t-il affirmé sur Twitter.