Nantes-PSG : "On s'est fait ch... dessus", Verratti et les Parisiens fustigent l'arbitrage après leur défaite

Marco Verratti et Leonardo se sont montrés très critiques envers l'arbitre de la rencontre Mikaël Lesage.

Article rédigé par
Louis Delvinquière - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Marco Verratti implore Mikaël Lesage lors de la défaite du PSG à Nantes, samedi 19 février.  (SEBASTIEN SALOM-GOMIS / AFP)

Les joueurs et le directeur sportif du club de la capitale l'ont mauvaise. Après la défaite face à Nantes, qu'ils reconnaisent volontiers logique dans le jeu, ils ont été plusieurs à relever les erreurs ou les choix de l'arbitre Mikaël Lesage. "Je vais essayer d'être calme, je vais respirer avant de parler", a lâché Leonardo au micro de Canal+. "Ce n'est pas le fait de perdre, je pense que Nantes a mérité de gagner", a poursuivi le directeur sportif du PSG.

"On ne peut même pas parler avec l'arbitre"

Quelques instants plus tôt, Marco Verratti avait lancé les hostilités : "On doit aussi leur rendre le mérite. Les chances qu'ils se sont créées, il les ont transformées en but." Mais très vite, le sujet des arbitres est arrivé sur le tapis pour les deux hommes de la capitale. "Comment cela se fait que l'on prend dix cartons jaunes et que l'on ne puisse même pas parler avec l'arbitre. On ne peut rien faire. C'est le seul arbitre au monde à faire des choses comme ça", a déploré l'Italien à la fin de son interview. "Des fois, les arbitres doivent prendre leurs responsabilités parce que là je pense que l'on s'est fait chier dessus avec les arbitres", a-t-il conclu avec véhémence.

La faute de Nicolas Pallois sur Kylian (Mbappé), il ne l'a même pas sifflée. Ensuite, il donne rouge à Appiah mais ce n'est pas un rouge. Avant le match, il dit que la VAR ne fonctionne pas et après elle fonctionne de nouveau. Sur le penalty, c'est Appiah qui fait la faute, il avait déjà le carton jaune : ça aurait dû être un deuxième jaune.

Leonardo

Canal +

Le directeur sportif brésilien du PSG vise notamment des fautes subies par ses joueurs, comme le tacle appuyé de Nicolas Palois sur Kylian Mbappé en première période. "Après cela, tu risques d'avoir des joueurs trois mois dehors comme Kylian (Mbappé), comme Neymar, comme Wijnaldum". Et Leonardo d'ajouter, à propos du penalty du 3-0 inscrit par Ludovic Blas juste avant la mi-temps : "Il y a eu une minute de temps additionnel annoncé et le penalty est sifflé à la quatrième. Contre nous, il y a l'envie de dire "je siffle contre toi"".

Pour en finir, Leonardo a tenu à féliciter de nouveau ses adversairs du jour tout en attaquant, encore une fois, la performance de l'arbitre : "On n'a pas gagné et c'est mérité. Chapeau à Nantes. Je suis très content pour Kombouaré. Mais si on regarde la gestion de l'arbitrage par rapport à notre club, ça gêne."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers PSG

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.