Premier League : Manchester United surclasse Southampton, Arsenal rechute chez les Wolves

Pour cette 22e journée de Premier League, les Red Devils de Manchester United n'ont fait qu'une bouchée à Old Trafford des Saints de Southampton réduits à dix dès la deuxième minute de jeu (9-0). Un peu plus tôt dans la soirée, Wolverhampton a mis un coup d'arrêt aux Gunners, qui se sont inclinés pour la première fois en 2021 (2-1).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Avec cette victoire, Manchester United revient à hauteur de City en tête du championnat. (PHIL NOBLE / POOL)

Pluie de buts et de cartons rouges en Angleterre pour la 22e journée de championnat. A Old Trafford, Manchester United a déroulé face aux Saints (9-0). Une soirée cauchemardesque pour les joueurs de Ralph Hasenhüttl, réduits à dix après deux minutes de jeu et l'expulsion de Alexandre Jankewitz, pour sa première apparition en Premier League. Recroquevillés devant leur but, les joueurs de Southampton n'ont pu contenir les assauts répétés des Red Devils. A la mi-temps, le score était déjà conséquent (4-0), grâce à des réalisations de Aaron Wan-Bissaka, Marcus Rashford et Edinson Cavani, aidés d'un contre son camp du malheureux Jan Bednarek, qui provoquera en fin de rencontre un penalty et écopera à son tour d'un rouge. En seconde période, Manchester United n'a pas levé le pied en trouvant le chemin des filets à cinq reprises dans les vingt-cinq dernières minutes : Anthony Martial, à deux reprises, Scott McTominay puis Bruno Fernandes sur penalty et enfin Daniel James dans les arrêts de jeu ont participé au feu d'artifice.

C'est seulement la 3e fois qu'une équipe l'emporte avec un tel écart de 9 buts dans l'histoire de la Premier League. Avec ce succès probant, les Red Devils relèvent la tête après deux matches sans victoire, dont une défaite à domicile contre Sheffield en janvier dernier. Et ils reviennent à hauteur de leur rival citizen, qui compte néanmoins deux matches en retard. 

Fin de série pour Arsenal

Un peu plus tôt dans la soirée, Arsenal, qui restait sur une sept matches sans défaite en Premier League, s'est incliné à neuf contre onze face aux Wolves. Alors que les Gunners étaient bien dans leur match grâce à l'ouverture du score de Nicolas Pépé (32e), le carton rouge reçu par David Luiz dans les arrêts de jeu de la première période a complètement renversé la rencontre. Coupable d'une obstruction dans la surface, le défenseur brésilien s'est vu expulser (45e+2) et a permis à Ruben Neves d'égaliser sur penalty. Réduits à dix, les Gunners ont peiné dès leur retour des vestiaires, une frappe lointaine de Joao Moutinho donnant très rapidement l'avantage à Wolverhampton (49e). Vingt minutes plus tard, l'expulsion du gardien londonien Bernd Leno, pour une main en dehors de la surface, a fini d'achever les neuf hommes restants de Mikel Arteta.

Cette défaite met fin à une bonne dynamique pour Arsenal, qui n'avait plus perdu en championnat depuis le 19 décembre. Elle est aussi lourde de conséquence en termes d'effectif : privé de David Luiz et de son portier, Mikel Arteta va devoir repenser son plan de jeu pour les deux prochaines rencontres des Gunners. De leur côté, les Wolves réalisent une belle opération qui leur permet de s'éloigner de la zone rouge (14e avec douze points d'avance sur le premier relégable, Fulham). 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Premier League

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.