Cet article date de plus de deux ans.

Coupe de la Ligue - Manchester City, plus d'un pied en finale après un quadruplé de Gabriel Jesus

Face à une équipe de Burton qui évolue en 3e division, Manchester City n'a pas fait de détails lors de la demi-finale aller de la Coupe de la Ligue anglaise. Une ouverture du score dès la 5e minute, quatre buts inscrits avant même la mi-temps. Pris de vitesse, dominée, l'équipe visiteuse a été étrillée (9-0), avec un quadruplé du Brésilien Gabriel Jesus (30e, 34e, 57e 65e). Les Citizens ont déjà un pied en finale, où ils affronteront Tottenham ou Chelsea. Les Spurs se sont imposés hier (1-0) à l'aller.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (OLI SCARFF / AFP)

Dimanche, le 3e tour de Cup face à Rotherham avait permis à Manchester City de s'imposer (7-0). Trois jours après, la formation de Burton a pris une nouvelle avalanche à l'Etihad Stadium. Pour rêver un peu, il aurait fallu qu'elle résiste un peu. Sauf que Pep Guardiola avait aligné sa grosse équipe, et Kevin De Bruyn a placé sa tête victorieuse dès la 5e minute. Difficile, dès lors, de réaliser un miracle. 

S'il y avait eu dimanche sept buteurs différents, cette fois, Gabriel Jesus a tiré la couverture à lui. Un doublé en quatre minutes entre la 30e et la 34e, le quatrième but de son équipe à la 57e et le 7e à la 65e. Le Brésilien a fait feu de tout bois. En embuscade après une tentative déviée de Leroy Sané pour sa première réalisation, tout comme après un service sur un plateau de Silva sur la deuxième. Sur un beau mouvement collectif, Mahrez le servait ensuite pour une tête victorieuse (57e), avant que Sané ne le trouve après l'heure de jeu (65e). 

A l'arrivée, Manchester City a déjà plus d'un pied en finale. Pour ce titre, ce sera forcément moins simple, puisque l'adversaire sera Tottenham ou Chelsea. Les Spurs ont pris une option en s'imposant mardi soir à Wembley (1-0) sur un penalty de Kane. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Premier League

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.