Cet article date de plus de trois ans.

Arsenal: Thierry Henry rêve d'entrainer les Gunners

Ce serait un "rêve" pour l'ex-attaquant vedette d'Arsenal Thierry Henry, désormais sélectionneur-adjoint de la Belgique, de prendre les rênes du club londonien, dont la saison paraît compromise après la capitulation dimanche face à Manchester City (3-0) en finale de la Coupe de la Ligue, a-t-il redit.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (ZHOU JUNXIANG / IMAGINECHINA)

Interrogé une nouvelle fois à l'issue du match sur l'envie qu'il pourrait avoir de remplacer Arsène Wenger en tant qu’entraîneur d'Arsenal, Henry, également consultant sur Sky Sports, a déclaré au micro de la chaîne anglaise: "Ça serait un rêve pour moi. Mais, pour le moment, je suis avec la Belgique".

"J'ai un travail à faire avec la Belgique mais attendons de voir ce qui se passe", a ajouté l'ex-joueur de 40 ans, empêché par Wenger en 2016 de devenir l'entraîneur spécifique des attaquants de l'équipe U18 du club en raison de ses critiques dans les médias.

"Si je suis intéressé? Oui, qui ne le serait pas? Mais je préfère ne pas en parler pour le moment, par respect pour l'homme qui occupe actuellement cette fonction et pour le poste que j'occupe actuellement en Belgique. Mais qui ne serait pas intéressé?", a ajouté l'ancienne gloire du club, qui en a porté les couleurs de 1999 à 2007. 

Arsène Wenger, arrivé à Arsenal en 1996, est sous contrat avec le club anglais jusqu'en 2019 mais un échec à la qualification pour la Ligue des Champions pour la deuxième année consécutive pourrait fragiliser une position de plus en plus contestée ces dernières années.  Arsenal est actuellement 6e de la Premier League, à 10 points de la quatrième place, synonyme de qualification pour la Ligue des Champions.
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Premier League

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.