Platini devant le TAS : "J’ai dit la vérité, toute la vérité"

L'audition de Michel Platini devant le tribunal arbitral du sport à Lausanne a eu lieu mardi après-midi. L’ancienne gloire des Bleus demande la levée de sa suspension dans l'affaire du paiement controversé de 1,8 million d'euros. La décision du TAS sera rendue vendredi au plus tard.

(Michel Platini devant le tribunal arbitral du sport à Lausanne, le 8 décembre 2015 ©maxPPP)

"J’ai dit la vérité, toute la vérité, rien que la vérité, je le jure " lâche Michel Platini, face aux journalistes présents devant le tribunal arbitral du sport à Lausanne. L’institution a entendu les avocats des deux parties mardi après-midi, ceux de Michel Platini et ceux de la Fifa, qui s’opposent depuis maintenant plus de deux mois dans l’affaire d’un versement de 1.8 million d’euros touché par l’ancien joueur français.

Le tirage au sort de l’euro 2016 en ligne de mire

Le président suspendu de la Fédération européenne de football est ressorti tout sourire de son audition, glissant ces quelques mots : "Je n’aime pas les injustices, j’espère qu’on m’a bien entendu aujourd’hui, mes avocats ont été très bons ". Le tribunal arbitral du sport a promis une décision vendredi au plus tard. Si la suspension de 90 jours de toute activité liée au football est levée, Michel Platini pourrait retrouver son costume de patron de l’UEFA et présider le tirage au sort de l’euro 2016, samedi soir à Paris.

 

Ce serait un symbole fort, mais Platini serait loin d’être tiré d’affaire pour autant. Il risque toujours une radiation à vie de la FIFA par la chambre d’instruction de la commission d’éthique de la Fédération internationale de football qui doit s’exprimer sur le fond de l’affaire avant Noël.