Cet article date de plus de six ans.

Pelé: "Je n'ai pas eu peur de mourir"

Le légendaire brésilien Pelé a assuré mardi qu'il "n'avait pas eu peur de mourir" après la complication rénale qui l'a obligé à rester à l'hôpital de Sao Paulo, et sous dialyse. "Je suis prêt pour les jeux Olympiques" de Rio en 2016, a plaisanté le "roi Pelé", trois fois champion du monde et ancien ministre des Sports de son pays, lors d'une conférence de presse aux côtés des ses médecins, juste avant de quitter l'hôpital Albert Einstein.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La légende brésilienne Pelé  (VANESSA CARVALHO / BRAZIL PHOTO PRESS)

"Je n'ai pas eu peur de mourir car je suis un homme à trois coeurs", a souligné Pelé, une allusion à sa ville natale "Tres coraçoes" (Trois coeurs) dans l'Etat du Minas Gerais (Brésil). Toutefois, il a dit s'être inquiété et avoir pensé un moment: "Oh, là, Dieu m'a oublié!" Pelé avait été opéré de calculs rénaux le 13 novembre à l'hôpital Albert Einstein puis était sorti quelques jours plus tard. Mais il avait dû être  hospitalisé à nouveau le 24 en raison d'une infection urinaire. "Ma réaction a été une surprise, j'avais des sueurs froides, mais c'est quelque chose que j'avais déjà ressenti auparavant. Je n'ai pas pensé que cela pouvait être une infection", a-t-il souligné.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pelé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.