Football : René Malleville, supporter emblématique de l'OM, est mort

Le supporter historique de l'Olympique de Marseille s'est éteint dimanche à l'âge de 73 ans, des suites d'un cancer.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les vidéos de René Malleville, qui revient sur les matchs de l'OM sur le site spécialisé Le Phocéen, atteignent parfois les 150 000 vues. (RENE MALLEVILLE)

L'Olympique de Marseille a perdu dimanche l'un de ses plus fidèles supporters. Atteint d'un cancer contre lequel il luttait depuis plusieurs semaines, René Malleville s'est éteint dimanche 19 septembre à l'âge de 73 ans, a annoncé son entourage.

Une information reprise par le club lui-même, meurtri par le décès de ce fan inconditionnel des Phocéens. "L’Olympique de Marseille tient à présenter ses plus sincères condoléances à ses proches ainsi qu'à sa famille", a expliqué l'OM sur ses réseaux sociaux.

Connu pour son franc-parler, notamment dans ses pastilles sur le site marseillais Le Phocéen, nommées "La Minute de René"  et liées aux résultats et l'actualité de son club de toujours, René Malleville avait révélé le 18 août dernier être atteint d'un cancer. "Pensez bien que je ne me trouve pas au mieux, je vous embrasse à tous", avait-il encore écrit mercredi.

Syndicaliste, patron de bar et conseiller municipal

Même s'il était devenu un vrai symbole de Marseille et des supporters de l'OM, Malleville, né dans l'Aude, n'était arrivé dans la cité provençale qu'à l'âge de 10 ans. Il y a été soudeur, puis chauffeur de bus à la Régie des transports marseillais (RTM), où il a été un syndicaliste très engagé, avant de se reconvertir en patron de bar. Il a également été conseiller municipal de 1977 à 1983.

Supporter tonitruant de l'OM, cheveux mi-longs, yeux bleus et verbe haut, il a successivement été membre des Yankees puis des Dodgers, deux des principaux groupes de supporters du club. A la suite de l'annonce, plusieurs anciens joueurs et membres de l'Olympique de Marseille ont fait part de leur émotion, comme le directeur de la communication du club Jacques Cardoze ou Maxime Lopez, formé à l'OM.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers OM

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.