Nice : Estrosi interdit les drapeaux étrangers pendant la Coupe du Monde

Le député-maire de la ville a pris ce lundi un arrêté municipal interdisant l'affichage de drapeaux étrangers dans le centre de Nice pendant la période de la compétition. Une décision prise à quelques heures du huitième de finale entre l'Allemagne et l'Algérie.

(Des drapeaux étrangers sur la promenade des Anglais, à Nice © Maxppp)

Christian Estrosi ne veut voir que du bleu, du blanc et du rouge dans le centre-ville de Nice les soirs de matchs de Coupe du Monde. Le député-maire a décidé d'interdire "l'utilisation ostentatoire des drapeaux étrangers dans le centre de Nice de 18 heures à 4 heures du matin et ce, jusqu'à la fin de la Coupe du Monde le dimanche 13 juillet prochain ", annonce un communiqué de la ville retranscrit par le quotidien Nice matin .

A quelques heures de la rencontre entre l'Algérie et l'Allemagne dans le cadre des huitièmes de finale de la compétition, Christian Estrosi explique que "depuis le début de la Coupe du Monde, nous sommes malheureusement confrontés à des comportements intolérables qui nuisent à la tranquillité publique. On ne peut accepter ces débordements ! Ils sont l'exemple de la perte de l'autorité de l'Etat ".

"Je veux voir les valeurs de la République respectées dans ma ville", dit Christian Estrosi
--'--
--'--

C'est donc au nom "du respect des symboles de la République française ", que Christian Estrosi réclame au préfet des Alpes-Maritimes de veiller à "mettre un terme à ces agissements ". En marge de la célébration de la qualification des Fennecs dimanche dernier, la police niçoise avait interpellé une personne. On ne sait pas si le jeune homme faisait partie des supporters algériens. Au total, en France, 74 personnes avaient été interpellées après des débordements.