Mort de Maradona : les Argentins rendent un hommage triomphal à la légende du football

Le monde du football a été secoué par la mort de l’ancien joueur argentin, Diego Maradona, mercredi 25 novembre. La légende du ballon rond a été enterrée dès le lendemain. En Argentine, les drapeaux sont en berne pour trois jours.

FRANCE 2

En Argentine, les larmes se mêlent à la fête après la mort de Diego Maradona, décédé des suites d’un arrêt cardiaque mercredi 25 novembre. La population a tenu à rendre hommage au joueur, enterré dès le lendemain de sa disparition. "Des centaines de fans sont venues pour assister à un évènement historique, l’arrivée du cercueil de Maradona au cimetière de Bella Vista, à Buenos Aires, et ils n’ont jamais arrêté de chanter : 'Diego n’est pas mort, il continue à vivre dans nos cœurs'", rapporte le correspondant de France Télévisions, Ignacio Bornacin, en direct sur place.

Un lieu de pèlerinage pour les fans

L’émotion est vive en Argentine, mais un adieu triomphal a été réservé à celui que les Argentins considèrent comme un dieu. "Le cimetière de Bella Vista, dans cette petite banlieue humble de Buenos Aires est devenu un lieu de pèlerinage pour l’ensemble des fans de football du monde entier", conclut Ignacio Bornacin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le peuple argentin a rendu un dernier hommage à Diego Maradona, le 26 novembre 2020 à Buenos Aires.
Le peuple argentin a rendu un dernier hommage à Diego Maradona, le 26 novembre 2020 à Buenos Aires. (RONALDO SCHEMIDT / AFP)