Mort de Diego Maradona : une idole honorée par toute l’Argentine

Diego Maradona a été enterré jeudi 26 novembre à Buenos Aires (Argentine). Dans tout le pays, les hommages se sont multipliés en l’honneur de la légende du football.

FRANCE 2

L’émotion était palpable dans les rues de Buenos Aires (Argentine) jeudi 26 novembre. Le corps de Diego Maradona a été enterré dans le même cimetière que celui de ses parents. La voiture qui transportait le cercueil a été escortée par des centaines de fans durant plusieurs kilomètres. Une véritable foule qui voulait honorer une ultime fois la mémoire de celui qui a marqué l’histoire du football.

Un instant triste célébré dans la joie

La disparition de Diego Maradona reste un traumatisme pour toute l’Argentine. Trois jours de deuil national ont été décrétés par le gouvernement. Malgré la tristesse de sa mort, l’heure n’est pourtant pas aux pleurs. Dans les rues, c’est au travers de chants et de danses que l’idole est honorée. "Diego n’aurait pas voulu qu’on soit triste. Il aurait voulu qu’on le célèbre comme il se doit", explique une habitante. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le peuple argentin a rendu un dernier hommage à Diego Maradona, le 26 novembre 2020 à Buenos Aires.
Le peuple argentin a rendu un dernier hommage à Diego Maradona, le 26 novembre 2020 à Buenos Aires. (RONALDO SCHEMIDT / AFP)