Mort d'Henri Michel : "Un mec formidable avec qui tu peux aller au bout du monde", réagit Michel Platini

Après la mort mardi d'Henri Michel, sélectionneur de l'équipe de France de football de 1984 à 1988, la planète football réagit à la disparition de cette légende.

Henri Michel (à gauche), Michel Platini, Jean Tigana et Luis Fernandez (à droite) le 28 juin 1986 à Puebla (Mexique) lors de la Coupe du Monde.
Henri Michel (à gauche), Michel Platini, Jean Tigana et Luis Fernandez (à droite) le 28 juin 1986 à Puebla (Mexique) lors de la Coupe du Monde. (STAFF / AFP)

Il était sélectionneur de l'équipe de France de football de 1984 à 1988 : Henri Michel est mort ce jeudi à l'âge de 70 ans. Michel Platini, Eric Pecout, Marius Trésor : la planète football réagit à la disparition de cette légende.

Sur franceinfo, Michel Platini retient de lui "le côté humain". "Un mec formidable avec qui tu peux aller au bout du monde, fidèle en amitié, fidèle en inimité." Il se rappelle l'avoir connu lors de sa première sélection, Henri Michel avait alors 10 ans de plus que Michel Platini. "J'ai partagé sa chambre, j'en garde des formidables souvenirs. Un mec extra avec des convictions". "Il va nous manquer", a témoigné Michel Platini.

"Un deuxième papa"

Eric Pecout, ancien international français, s'est dit, lui, "accablé""Ca représente une grande partie de ma vie de footballeur, c’était le mec qui nous dirigeait, nous engueulait quelques fois, mais qui nous tirait vers les haut", explique-t-il. Pour Eric Pecout, Henri Michel était non seulement "un deuxième papa", mais ausi "un exemple au-dessus de tout". "Il nous engueulait tous les jours mais qu'est-ce qu'on l'aimait !", témoigne-t-il.

Pour Marius Trésor, défenseur de l'équipe de France de football, "le football francais vient de perdre l'un de ses piliers" : "J'adorais Henri, surtout pour sa justesse technique, un garçon doué". précise-t-il. Marius Trésor est revenu aussi sur la carrière d'Henri Michel : "En international il n'a pas fait la carrière qu'il méritait, il rayonnait sur un terrain de football".

"Une élégance rare sur le terrain"

Maxime Bossis, l'ancien défenseur des Bleus, a côtoyé Henri Michel au FC Nantes. Il se souvient sur franceinfo d'un joueur "à l'élégance rare sur le terrain avec des qualités techniques fabuleuses". "Adolescent, c'était mon idole. C'était le meilleur milieu de terrain européen", explique-t-il. Pour Maxime Bossis, Henri Michel était "un vrai capitaine, très altruiste, un bon vivant".