CAN 2022 : le Nigéria qualifié pour les 8es, Mohamed Salah relance l'Égypte... Ce qu'il faut retenir des rencontres de samedi

Emmenés par Samuel Chukwueze et Taiwo Awoniyi, les Super Eagles ont dominé le Soudan, samedi, et obtiennent leur qualification pour les 8es de finale de la compétition.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Mohamed Salah au duel avec Moreto Cassama lors du match entre l'Égypte et la Guinée-Bissau, le 15 janvier 2022. (DANIEL BELOUMOU OLOMO / AFP)

Le dénouement est proche dans le groupe D de cette CAN 2022. Samedi 15 janvier, à l'occasion du deuxième match de poules, le Nigéria est allé chercher son billet pour les 8es de finale en s'imposant face au Soudan (3-1). Après leur défaite contre les Super Eagles pour leur entrée dans la compétition, les Pharaons de Mohamed Salah ont bien rebondi contre la Guinée-Bissau (1-0) et restent dans la course à la qualification.

Le Nigeria au rendez-vous des 8es 

La meilleure équipe du groupe D a d'ores et déjà les yeux rivés sur les 8es de finale. Samedi au stade Roumdé Adjia de Garoua, le Nigeria a fait une démonstration de puissance, notamment au milieu de terrain, face au Soudan. Dans les pas de son capitaine Joe Aribo et du joueur de Leicester Wilfred Ndidi, les Super Eagles ont dominé la rencontre de la tête et des épaules.

Samuel Chukwueze dès le début de la partie (1-0, 3e) puis Taiwo Awoniyi, sur une reprise de la tête chanceuse (2-0, 45e), ont donné l'avantage à leur sélection en première période. Dès le retour des vestiaires, Moses Simon est venu ajouter un troisième but (3-0, 46e), avant la réduction du score sur penalty de Walieldin Khedr (3-1, 70e).

Avec six points sur six possibles, après leur victoire inaugurale face à l'Égypte (1-0), le Nigeria atteint la phase finale et est assuré de terminer à la première place du groupe D. Augustine Eguavoen devrait logiquement faire tourner son effectif pour le dernier match de la phase de poules, mercredi prochain contre la Guinée-Bissau (20 heures).

Les Pharaons reprennent espoir

Il aura fallu presque 70 minutes pour voir l'Égypte se libérer contre la Guinée-Bissau. 70 minutes d'inefficacité, en témoignent les deux poteaux touchés par les Pharaons en première période. Fort heureusement, le capitaine Mohamed Salah était là pour conclure d'une volée du pied gauche sur un ballon piqué dans le dos de la défense adverse (1-0, 70e). 

Le but annulé en toute fin de partie de Mama Baldé pour une faute de ce dernier au départ de l'action restera difficile à avaler pour les Bissaoguinéens. Ces derniers gardent une chance de qualification, y compris en tant que meilleur troisième de groupe, en cas de succès contre un Nigeria déjà qualifié. L'Égypte, elle, devra valider son billet face au Soudan.

> Revivez la victoire égyptienne face à la Guinée-Bissau

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mohamed Salah

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.