Premier League : Manchester City sacré champion après la défaite de son rival Manchester United contre Leicester

Manchester United s’est incliné face à Leicester (1-2), mardi, et a permis à son rival Manchester City de décrocher le titre en Premier League.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Mason Greenwood (Manchester United) et Wilfred Ndidi (Leicester), à l'occasion de la rencontre Manchester United-Leicester, le 11 mai 2021. (DAVE THOMPSON / POOL)

Soirée plutôt cocasse en Premier League : sans jouer, les Citizens ont été sacrés champions d'Angleterre après la défaite de leurs meilleures ennemis, les Reds Devils. Une équipe de Manchester United rajeunie s’est en effet inclinée face à Leicester (1-2), mardi 11 mai, à l’occasion de la 36e journée de Premier League. À trois journées de la fin, ce résultat permet donc à Manchester City de prendre suffisamment de distance avec son rival local et de décrocher un septième titre en Premier League. De son côté, Leicester est totalement relancé dans la lutte pour le top 4 et la qualification en Ligue des champions. 

Du fait de l’enchainement des matchs et afin d’éviter les blessures en prévision de la finale de l’Europa League le 26 mai prochain, Ole-Gunnar Solskjaer a pris la décision de débuter la rencontre sans ses stars, dont Edinson Cavani et Paul Pogba. Le coach des Red Devils a opéré dix changements par rapport au match de samedi dernier face à Aston Villa (3-1). Les "baby Red Devils", Anthony Elanga (19 ans) et Amad Diallo (18 ans), ont donc été titularisés.

Le jeune attaquant des Foxes, Luke Thomas, a par ailleurs ouvert le score après seulement dix minutes de jeu et a inscrit son premier but de la saison, sur une reprise croisée du pied gauche. Cinq minutes plus tard, Mason Greenwood a permis aux siens de revenir au score (1-1). Mais les Foxes ont largement dominé la seconde période et Caglar Soyuncu a inscrit le but de la victoire à la 66e minute.

Un troisième titre sous l'ère Guardiola pour City

Les Citizens, qui disputeront la finale de la Ligue des champions face à Chelsea le 29 mai prochain, comptent désormais dix points d'avance sur leur voisin mancunien et ne peuvent plus être rattrapés d'ici à la 38e journée. Pep Guardiola décroche ainsi un troisième titre national depuis son arrivée dans le club (après ceux de 2018 et 2019). 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Manchester United

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.