Benjamin Mendy placé en détention provisoire avant une nouvelle comparution le 10 septembre

L'international français est accusé de quatre viols et d'une agression sexuelle. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Benjamin Mendy est placé en détention provisoire avant une prochaine comparution le 10 septembre. (OLI SCARFF / AFP)

La justice britannique a placé en détention provisoire le défenseur international français de Manchester City Benjamin Mendy, vendredi 27 août. L'arrière-gauche des Citizens, 27 ans, est accusé de quatre viols et une agression sexuelle. Le footballeur a été conduit à la prison HMP Altcourse à Liverpool.

Le footballeur est accusé d'avoir commis l'un de ces viols en août, alors qu'il était en liberté conditionnelle. Les attaques présumées concernent trois personnes dont une mineure. Le juge a décidé de son placement en détention provisoire, avant une nouvelle comparution le 10 septembre devant le tribunal de Chester.

Pas son premier passage devant la justice britannique

Benjamin Mendy ne s'est exprimé que pour confirmer son nom, son adresse et sa date de naissance, restant impassible lorsqu'il a quitté le tribunal escorté par deux policiers à la fin de l'audience, qui a duré environ une heure. Il était représenté par l'avocat Christopher Stables et assisté d'un interprète qui lui traduisait les débats en français.

Recruté par Manchester City en 2017, Benjamin Mendy avait déjà fait la une des tabloïds anglais à l'automne 2020 lors de la saisie de sa voiture de course, une Lamborghini Aventador SVJ d'une valeur de plus de 500 000 euros, qu'il conduisait sans permis ni assurance. Il avait finalement plaidé coupable et été condamné à un peu plus de 1 000 euros d'amende. Son club l'a suspendu jeudi, quelques minutes avant l'annonce par la police de son renvoi devant la justice.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Manchester City

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.