Lyon-Besiktas : match retardé après des incidents entre supporters

De violents incidents ont éclaté ce jeudi 13 avril au soir à Lyon (Rhône) avant le match entre l'OL et l'équipe turque de Besiktas. Des affrontements ont eu lieu avec les forces de l'ordre. Le coup d'envoi de la rencontre a dû être reporté à cause de l'envahissement de la pelouse.

FRANCE 3

À Lyon (Rhône), à une heure du coup d'envoi ce jeudi 13 avril, dès les abords du stade, de violents incidents éclatent faisant un blessé. Face à des supporters parfois cagoulés ou ceinture à la main, les forces de l'ordre n'arrivent que tardivement. Elles séparent supporters lyonnais et turcs. Une fois entrés dans le stade, la tension demeure. À quelques minutes du coup d'envoi, des supporters lyonnais envahissent la pelouse.

Les autorités redoutent la sortie du stade

Ils fuient les pétards et projectiles jetés depuis le haut de la tribune par des supporters turcs. Censés être confinés dans un virage, ils sont plus nombreux que prévu et disséminés un peu partout dans le stade. Le président lyonnais Jean-Michel Aulas a dû s'adresser directement à ses supporters afin de les rassurer. Le match a pu commencer avec 45 minutes de retard. Les autorités redoutent désormais la sortie du stade à la fin d'une rencontre classée à haut risque.

Le JT
Les autres sujets du JT
La pelouse du Parc OL a été envahie par les supporters.
La pelouse du Parc OL a été envahie par les supporters. (FRANCE 3)