Ligue 1 : encore trop fébrile, le LOSC concède le nul à Saint-Etienne

Rejoints en fin de match, les champions en titre ont laissé passer l’opportunité de remporter leur premier match de la saison (1-1).

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Jose Fonte et le Losc n'ont toujours pas remporté un match depuis le début de la saison. (OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)

Une semaine après la claque reçue à domicile par l’OGC Nice (0-4), les Lillois devaient se racheter sur la pelouse de Saint-Etienne. Malgré une entame de match nerveuse, les Dogues sont parvenus à ouvrir le score par l’intermédiaire de Burak Yilmaz (38e). Menés jusqu’à cinq minutes de la fin du temps règlementaire, les Verts, qui n’avaient jusque-là cadré qu’une seule frappe, ont égalisé grâce à Saïdou Sow (86e). 

Les Lillois pensaient avoir fait le plus dur en ouvrant le score, mais ils portent encore les stigmates d’une équipe en plein doute. Pourtant, leur homme providentiel, Burak Yilmaz, avait délivré les siens à la 38e minute d’une frappe en pivot aux seize mètres, avant de célébrer son but avec Jocelyn Gourvennec comme pour faire taire les rumeurs de transfert à Nice. Mais avant cela, les Verts et Denis Bouanga avaient été les premiers à se mettre en évidence, au quart d’heure de jeu, profitant d’une défense nordiste un peu trop tendre. 

Les Dogues semblaient avoir repris confiance après leur ouverture du score, étant plus en réussite dans les passes et les duels. Ils ont même pris progressivement l’ascendant mais Etienne Green s’est montré décisif à plusieurs reprises devant Jonathan David et Burak Yilmaz… encore lui. L’AS Saint-Etienne n’a cadré son premier tir qu’à la 61e minute, par l’intermédiaire de Mahdi Camara. Et même si elle n’a pas inquiété Ivo Grbic, le nouveau gardien lillois, la frappe du capitaine stéphanois a réveillé les Verts. 

Des Verts d'une efficacité redoutable

Les hommes de Claude Puel se sont progressivement montrés plus dangereux et leur persévérance a été récompensée en toute fin de rencontre, quand Saïdou Sow est venu égaliser d’un coup de tête sur un corner frappé par Arnaud Nordin (86e). Avec deux tirs cadrés pour un but, les Verts se sont montrés bien plus efficaces que les Lillois, qui ont été punis de ne pas avoir su creuser leur avantage au score.

Les Nordistes ont buté sur un Etienne Green en forme, mais peuvent aussi regretter de ne pas avoir converti leurs occasions, comme quand Jonathan David, parfaitement servi par Ikoné, a glissé au moment d’armer sa frappe à la 80e minute. À l'issue de la rencontre, au micro de Canal+, Claude Puel s'est satisfait du match nul : "Les entrants ont redynamisé l'équipe (...) Il aurait été frustrant de ne pas égaliser. Les arrêts d'Etienne Green nous ont maintenus dans la partie. Le point obtenu est normal car nous n'avons pas eu pléthore d'occasions"

Lille, du mieux mais du travail

Jocelyn Gourvennec peut tout de même tirer quelques enseignements positifs dans cette rencontre, à commencer par le retour de Xeka, précieux au milieu de terrain. Suspendu en début de saison, il a apporté du volume au milieu de terrain, avec notamment treize ballons récupérés.

Le nouveau portier lillois Ivo Grbic a lui aussi affiché de la sérénité, deux jours après sa signature dans le Nord, mais ne peut rien faire sur le but stéphanois. Les Lillois, qui ne comptent que deux points au classement, auront tout de même encore des réglages à effectuer, pour notamment perdre moins de balles au milieu de terrain, avant la réception de Montpellier le week-end prochain.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Lille OSC

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.