Football : PSG, Lille, OM, Lyon, Monaco, Rennes... les club français s'affirment comme des Européens convaincus et convaincants

Les six clubs français engagés dans les trois coupes d'Europe en début de saison sont toujours en lice. 

Article rédigé par
Charles Fandre - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Les clubs français ont réalisé un début de campagne européeen très convaincant. (HERMAN DINGLER / ORANGE PICTURES / DPPI VIA AFP - RONNY HARTMANN / AFP - Valery HACHE / AFP)

Sur la dernière décennie, la France n'a pas souvent été bonne élève au classement UEFA. L'Olympique lyonnais a longtemps accumulé les points européens en Ligue des champions, le PSG a ensuite pris le relais. Cette saison, tous les clubs français se sont mis au diapason. A l'indice UEFA, la France a accumulé un nombre de points record grâce aux belles performances européennes de Lille, Paris, Monaco, Lyon, Marseille et Rennes. 

Avec six qualifiés sur six, la France fait un strike

Ce qui change de manière évidente par rapport aux saisons précédentes est évidemment le nombre de clubs encore en course. Les six équipes françaises engagées en Europe en début de saison le sont toujours alors que les qualifications pour les phases éliminatoires touchent à leur terme. Évidemment, la création de la Ligue Europa Conférence n'y est pas pour rien, puisque cela ajoute des possibilités de disputer une compétition continentale. Et cela a permis à l'OM de continuer à rêver d'Europe malgré sa troisième place dans son groupe de Ligue Europa.

Il n'empêche que les clubs français se sont débrouillés de manière admirable lors des différentes phases de groupes, et cela se ressent dans le nombre de points engrangés. Alors que ces trois dernières années, la moyenne de points par club en poules n'avait pas dépassé les 6,6 (2019/2020), elle a atteint cette saison les 10,5 points. Cela faisait depuis 2012-2013 que les équipes de l'Hexagone n'avaient pas dépassé la moyenne de dix points par équipe.

Un joli score, en partie explicable par le peu de défaites cette année des pensionnaires de Ligue 1. Sur 36 matchs joués en phase de groupes, seuls trois ont été perdus par les clubs français : Paris contre Manchester City, Lille contre Salzbourg et Marseille contre Galatasaray. Monaco, Lyon et Rennes restent invaincus. 

La Ligue des talents

Et si nos clubs perdent peu, c'est parce qu'ils jouent bien. Ou pas trop mal, dans certains cas. Du côté des invaincus, l'absence de défaite n'est pas le seul élément positif à souligner. En Ligue Europa, l'AS Monaco a réussi à élever progressivement son niveau de jeu pour terminer à la première place, devant la Real Sociedad. Au moment de leurs confrontations, le club basque luttait pour les premiers rôles en Espagne. Et en Ligue Europa Conférence, Rennes est assuré de terminer leader d'un groupe avec Tottenham. Quel que soit le résultat du match qui reste à jouer entre Bretons et Londoniens, reporté à cause de cas de Covid parmi les joueurs d'Antonio Conte

Même s'ils ont perdu un match, les Lillois n'ont pas à rougir de leurs performances. Ils terminent en tête d'un groupe avec Salzbourg, champion autrichien en titre, et le FC Séville, habitué des joutes européennes. Malgré un fond de jeu catastrophique par moments, les joueurs du PSG ont su éviter les défaites. Les joueurs de Mauricio Pochettino ont même réussi à s'offrir une victoire de prestige au Parc des Princes face à Manchester City (2-0). Marseille, pourtant reversé en Ligue Europa Conférence, n'a pas été ridicule. Se montrant incapables de concrétiser leurs occasions durant les matchs, les Phocéens auraient pu espérer mieux que ce bilan de quatre nuls pour une victoire et une défaite.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue Europa

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.