Finale de Ligue Europa : l’évolution de Griezmann est "quasi parfaite" pour Philippe Montanier

L’Atlético Madrid a battu l’OM mercredi soir en finale de la Ligue Europa, 3 buts à 0. Antoine Griezmann a offert un doublé aux Madrilènes. Philippe Montanier, l’un des premiers entraîneurs de Grizou, n’a jamais douté de son potentiel.

Antoine Griezmann et Philippe Montanier, alors entraîneur de la Real Sociedad, à Pampelune, le 21 avril 2013.
Antoine Griezmann et Philippe Montanier, alors entraîneur de la Real Sociedad, à Pampelune, le 21 avril 2013. (MAXPPP)

Il a définitivement marqué cette finale de Ligue Europa entre l'OM et l'Atlético Madrid, mercredi 16 mai à Lyon. L’attaquant madrilène Antoine Griezmann n’a pas déçu, offrant deux "coups de Grizou" à son équipe. Score finale : 3 buts à 0 face l’OM. Invité de franceinfo, Philippe Montanier, l’un des premiers entraîneurs d’Antoine Griezmann à la Real Sociedad, en Espagne, qualifie l’évolution du joueur de "quasi parfaite".

L’ancien footballeur et entraîneur raconte d’Antoine Griezmann : "Il avait tout. Il avait la mentalité, la technique, une capacité à répéter les efforts et une volonté de travailler." Selon lui, on ne pouvait pas savoir qu'il deviendrait "un des meilleurs joueurs de la planète. Mais on voyait bien que le potentiel était important."  

Griezmann au Barça ?

Celui qui a vu grandir le désormais Grizou national se félicite des choix de son poulain : "Il a pris le temps de se construire, de rester le temps qu'il fallait à la Real Sociedad, puis de prendre un club comme l'Atlético, qui est un club où il est difficile de réussir pour des jeunes". D’après Philippe Montanier, l’attaquant madrilène pourrait prendre à l’avenir la direction du FC Barcelone."Les joueurs ont besoin de challenge", dit-il. "Pour son évolution, cela peut-être une bonne chose." complète Philippe Montanier. "N'importe quel entraîneur" souhaite récupérer l'attaquant français "le Barça ne s'y trompe pas." 

Sa place dans l’équipe de France pour le mondial, dont la liste doit être détaillée jeudi 17 mai, ne fait pas de doute. "C’est peut-être son année" ose Philippe Montanier. "Avec l'équipe de France, il va peut-être faire deux trophées de suite, c'est ce qu'on lui souhaite", conclu celui qui a vu Antoine Griezmann s’élever au rang de star internationale du football.