Ligue Europa Conférence : proche de l'exploit, Rennes se contente du nul face à Tottenham

Le Stade Rennais a mené face à Tottenham, jeudi, sur sa pelouse du Roazhon Park avant d'être repris (2-2).

Article rédigé par
Hugo Lauzy - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
L'ailier rennais Sulemana contre Tottenham, jeudi 16 septembre 2021. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

Rennes était si près, mais si loin à la fois. Pour cette affiche au sommet de la première journée de la phase de groupes en Ligue Europa Conférence, jeudi 16 septembre, des Rennais accrocheurs ont fait vaciller les plans de victoire d'un Tottenham aux deux visages (2-2).

Tout était réuni pour réaliser l'exploit côté Breton, même si l'efficacité dans le dernier geste aura été le péché mignon des joueurs de Bruno Génésio. Un résultat satisfaisant mais rempli de frustration pour un collectif rennais qui a dominé la deuxième période et qui sait désormais qu'il peut rivaliser face à des Spurs plutôt brouillons.

Tottenham pris dans la nasse rennaise

À tout moment, les Spurs auraient pu craquer. Une impression confirmée sur l'ensemble de la rencontre, tant la fragilité des Londoniens s'est faite ressentir après une ouverture du score indirecte du Brésilien Lucas Moura sur le côté droit. Sur un coup de billard malheureux, son centre a été contré par la recrue Loïc Badé. Une forme de trompe-l'oeil, tant les Rennais ont multiplié leurs assauts sur les buts du gardien remplaçant Pierluigi Gollina en guise de réponse.

Dans un onze bien remanié par Nuno Espirito Santo, Harry Kane aligné en pointe n'a pas eu les soutiens nécessaires pour prendre à défaut un bloc rennais de plus en plus en confiance au fil des minutes. Sur sa seule occasion véritable de la rencontre, l'international anglais, pas encore au top de son rendement, n'a pas pu tromper Romain Salin (44e). À l'image de son équipe, l'attaque des Spurs, à l'exception des deux ailiers Lucas Moura et Bryan Gil, a subi la loi de Rennais déterminés à bloquer toutes les connexions à l'intérieur. 

Laborde avait cru faire le plus dur

Mais c'est sans doute le but de Gaëtan Laborde (72e), opportuniste sur un tir de Sulemana mal repoussé, qui a fait basculer le match dans une autre dimension. Celle de la résilience rennaise enfin récompensée à sa juste valeur après une salve d'occasions ratées et un premier but de Flavien Tait (23e) pour remettre les Bretons sur de bons rails après l'ouverture du score anglaise.

Gaëtan Laborde célèbre le deuxième but rennais contre Tottenham devant le public du Roazhon Park, jeudi 16 septembre 2021. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

Leur envie les aura longtemps portés mais aussi desservis quelques secondes après le deuxième but. Sur une erreur d'inattention, Pierre-Emile Höjbjerg (76e) a refroidi les ardeurs bretonnes, quelques minutes seulement après le but de Laborde. Engagés dans la découverte d'une nouvelle Coupe d'Europe, les Rennais peuvent garder le sourire : ils ont failli faire tomber l'un des cadors de la Premier League, et prennent un très bon point dans la course à la qualification.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue Europa Conférence

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.