Ligue Europa Conférence : double buteur contre Bâle, Arkadiusz Milik continue de s'affirmer en homme de Coupes

Pas considéré comme indispensable en Ligue 1 par son entraîneur Jorge Sampaoli, l'attaquant polonais se régale dès qu'on lui donne sa chance en compétition européenne ou en Coupe de France.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Arkadiusz Milik célèbre après avoir marqué lors Marseille-Bâle en Ligue Europa Conférence le 10 mars 2022. (NICOLAS TUCAT / AFP)

Encore lui. Lors de son huitième de finale aller de Ligue Europa Conférence face à Bâle jeudi 10 mars, largement dominé mais avec une efficacité minimale, l'Olympique de Marseille a encore pu compter sur Arkadiusz Milik. L'attaquant polonais a inscrit les deux buts du club phocéen, qui s'est imposé 2-1 à domicile et abordera le match retour avec une longueur d'avance. 

Il s'est d'abord exprimé en ouvrant le score d'une subtile panenka pour convertir le penalty obtenu par Mattéo Guendouzi (19e), puis en se montrant opportuniste en trouvant les filets après un ballon renvoyé par le portier adverse (68e). De quoi inscrire son troisième but en C4 et son septième en sept matchs de Coupe d'Europe cette saison. 

12 buts en 11 matchs de Coupe

Le Polonais, qui a marqué pour sa cinquième apparition consécutive sur la scène européenne, a reposé la question de son statut au sein de l'OM, dont il n'est pas l'option numéro un à la pointe de l'attaque en Ligue 1 malgré le peu de concurrence à son poste (il n'a plus enchaîné deux titularisations en championnat depuis novembre). 

Car, s'il n'a inscrit que 5 buts en 17 matchs de Ligue 1 cette saison, Arkadiusz Milik empile les pions dès qu'il n'est plus question de championnat. Il compte désormais 17 réalisations en 28 apparitions au total, dont 12 ont été marquées lors de ses 11 apparitions en Coupe (5 en Coupe de France, 4 en Ligue Europa, 3 en Ligue Europa Conférence). 

Reste à savoir si son doublé de jeudi lui permettra de gagner du crédit auprès de son entraîneur Jorge Sampaoli, avec qui il n'entretient pas une relation très chaleureuse. L'Argentin n'a pas apprécié les sorties médiatiques de son attaquant, qui avait notamment lâché qu'il y "avait des choses qu'il ne comprenait pas" après avoir donné la victoire à l'OM en sortie de banc contre Metz, le 13 février. Cinq jours plus tard, Sampaoli le recadrait en conférence de presse : "S'il n'est pas heureux à ce moment-là, il doit peut-être en parler avec quelqu'un d'autre."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue Europa Conférence

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.