PSG - Bayern Munich : Paris déçu mais pas abattu après sa défaite en finale

Après un beau parcours dans cette Ligue des Champions si particulière, le PSG a échoué sur la dernière marche face au Bayern Munich (1-0). Les Parisiens n'étaient pas loin de remporter leur première C1 de leur histoire. Après la rencontre, Ander Herrera, Nasser Al-Khelaïfi et Thomas Tuchel étaient déçus du résultat mais souhaitent surtout se souvenir de ce que cette équipe a créé durant cette campagne.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 (MANU FERNANDEZ / POOL)

Perdre si près du but, si près du rêve ultime depuis que le PSG est passé sous pavillon qatarien laisse aux Parisiens beaucoup de regrets après cette finale perdue contre le Bayern Munich (1-0). "On se sent comme des c***, a réagi Ander Herrera, au micro de RMC Sport. C'est difficile ce soir, ça va être difficile d'aller dormir et c'est difficile de parler." "On est tristes, a enchaîné son président Nasser Al-Khelaïfi, au micro de RMC Sport. On a été très proches de gagner, on a tout fait pour mais c'est le foot, il faut l'accepter." Un sentiment partagé par Thomas Tuchel, l'entraîneur parisien : "C’était un combat, on a tout donné, on a laissé notre coeur sur le terrain. Je suis déçu mais pas trop."

"Il a seulement manqué le premier but"

Si les joueurs de Thomas Tuchel nourrissent des regrets au sortir de cette finale, c'est parce qu'ils ont eu des occasions franches pour faire trembler les filets à l'image de Kylian Mbappé (45e), Neymar (18e) ou Marquinhos (70e) en fin de match. "On a créé beaucoup d’occasions, plus qu’eux je pense, mais en finale, si tu ne marques pas... L’adversaire a beaucoup de qualité. Marquinhos rate aussi une occasion importante", ressassait Ander Herrera. "Il a seulement manqué le premier but, analysait Tuchel. On a eu des occasions, si on marque le premier but, on gagne 1-0." Marquinhos a malheureusement buté sur un Manuel Neuer des grands soirs : "On a eu des occasions, il faut les concrétiser. On n'a pas réussi."

"On ne va pas tout jeter à la poubelle"

Mais durant cette campagne de Ligue des Champions malheureusement ponctuée d'une défaite, le Paris Saint-Germain a su créer un vrai groupe, une vraie cohésion d'équipe. La bascule a surtout eu lieu au match retour contre le Borussia Dortmund en 1/8e de finale et s'est poursuivie au Final 8 à Lisbonne. "Maintenant on doit réfléchir à ce qu'on a fait, on a fait quelque chose de très important pour le club et pour nos supporters. On ne va pas tout jeter à la poubelle", analysait Ander Herrera. D'un regard un peu plus extérieur au vestiaire, le président Al-Khelaïfi portait la même opinion sur le parcours : "Je sors la tête haute car les joueurs ont créé quelque chose ensemble."

Thomas Tuchel n'est certainement pas étranger à la construction de cette cohésion de groupe qui a semble traverser l'effectif du PSG sur ce Final 8. "Je suis fier de la mentalité, de comment on a joué ces dernières semaines. On a montré ce qui était nécessaire pour gagner des titres." "On peut être tous fiers de notre équipe, complétait Marquinhos. C'est dans ce sacrifice, dans cette solidarité sur le terrain qu'on doit continuer." Le PSG n'est plus très loin et tout le club se projette déjà sur la prochaine édition pour franchir enfin le dernier cap. "On va reprendre les habitudes à Paris, et on verra ce qu'on peut faire de mieux maintenant", concluait Marquinhos, buteur en demi-finales.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue des champions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.