PSG - Bayern Munich : Neymar, la symphonie inachevée

Face au Bayern Munich lors des quarts de finale de la Ligue des champions, Neymar a brillé dans le jeu mais a manqué de réalisme devant les cages.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Neymar contre le Bayern Munich, le 13 avril 2021. (FRANCK FIFE / AFP)

Ses dribbles ont été un autre feu d'artifice pour les supporters du Paris Saint-Germain, présents devant le Parc des Princes et eux aussi experts en pyrotechnie. Lors du quart de finale retour de la Ligue des champions entre le PSG et le Bayern Munich ce mardi 13 avril (0-1), Neymar a été la pièce maîtresse du jeu du club de la capitale. Après une première manche aboutie avec deux passes décisives pour Kylian Mbappé et Marquinhos à l'Allianz Arena (2-3), le Brésilien a de nouveau fait souffrir les Bavarois, au Parc des Princes. Il ne lui a manqué que le but.

Dribbles, orientation du jeu... le "show Neymar"

À l'initiative de nombreuses actions, le Brésilien s'est régalé dans l'entrejeu allemand. En confiance, l'ancien joueur du FC Barcelone n'hésitait pas à décrocher au milieu de terrain pour abreuver Kylian Mbappé et Angel Di Maria en ballons (trois passes clés distribuées, plus que n'importe quel autre joueur parisien). De plus, Neymar était aussi dans un grand soir techniquement. Crochet, double-contact, feinte de corps... L'attaquant a montré toute sa classe grâce à sa facilité à manier le ballon (six dribbles réussis sur treize tentés).  

Intenable en attaque, l'ancien joueur de Santos a donné le tournis à Lucas Hernandez. Le show du Brésilien aurait pu avoir des conséquences puisque l'ancien joueur de l'Atlético de Madrid a failli concéder un penalty sur son adversaire du jour à la demi-heure de jeu. Il a par ailleurs participé à neuf des dix actions de but du Paris Saint-Germain, ce mardi (six tirs et trois passes clés).

Neymar maudit devant les cages 

Si le Brésilien a été très influent dans le jeu, il a manqué terriblement de réalisme devant les cages bavaroises. Lors de la première période, Neymar a touché les montants de Manuel Neuer trois fois en l'espace de douze minutes (34e, 37e, 39e). Le gardien allemand a également été un véritable cauchemar pour l'ancien joueur du FC Barcelone. Dès la 28e minute, c'est le portier bavarois qui gagnait son duel après un centre téléguidé de Kylian Mbappé.

Les deux stars du PSG, accompagnées d'un Di Maria en jambes ont pourtant multiplié les assauts sur les buts de Manuel Neuer. Sans succès. En deuxième période, les mêmes causes ont produit les mêmes effets. Et le Brésilien a encore buté sur l'Allemand. Après un bon centre de Di Maria, l'ancien joueur du FC Barcelone n'a pas réussi à toucher la balle, alors que Manuel Neuer était battu (52e). Sa cinquième occasion nette manquée dans la rencontre, mais pas son dernier coup de rein. Dans le temps additionnel, Neymar s'est en effet lancé dans un raid en solitaire qui, à l'image de sa partie finalement, a été aussi fracassant que frustrant à l'arrivée. 

Mais pour le Brésilien, l'essentiel était ailleurs. "Je suis très heureux, car nous avons éliminé le champion d'Europe. Nos objectifs sont respectés. Maintenant nous devons nous améliorer. J'ai raté beaucoup d'occasions, il m'a manqué si peu mais le plus important c'est la qualification", a-t-il analysé après la rencontre, sur les antennes de RMC Sport. Élu homme du match, Neymar va certainement se souvenir de sa prestation aboutie plutôt que de sa maladresse devant les cages allemandes. 

-

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.