Lille qualifié en huitièmes de finale : "On fait honneur à la Ligue 1, au titre de champion et à la Ligue des champions", se félicite Jocelyn Gourvennec

Le Losc s’est qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions en prenant la tête du groupe G grâce à sa victoire (3-1) à Wolfsburg mercredi. 

Article rédigé par
De notre envoyée spéciale à Wolfsburg - Hortense Leblanc
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
José Fonte, Sven Botman, Jonathan David et Reinildo à l'issue de la victoire contre Wolfsburg offrant la première place de leur groupe et la qualification en huitièmes de finale de la Ligue des champions au Losc, mercredi 8 décembre 2021. (RONNY HARTMANN / AFP)

Pour la première fois de la saison 2006-2007, le Losc verra les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Une performance saluée par l'entraîneur du club nordiste, Jocelyn Gourvennec, et le vice-capitaine des Dogues, Benjamin André, en conférence de presse, après le succès lillois à Wolfsburg (3-1), mercredi 8 décembre. 

"C'est quelque chose d'extraordinaire". Quelques minutes après la qualification lilloise, Benjamin André ne boudait pas son plaisir. Le milieu de terrain est tout heureux d'emmener le Losc un peu plus haut sur la scène européenne. "On se prend à rêver, on a envie d'aller le plus loin possible avec cette équipe. Je pense qu'en étant à 100% on peut faire quelque chose de grand". Son coach, Jocelyn Gourvennec, a salué la performance de ses joueurs. "Après le titre, le Trophée des champions, la première victoire en Ligue des champions à Pierre-Mauroy, les joueurs marquent un peu plus l'histoire du club. On fait honneur à la Ligue 1, au titre de champion et à cette grande compétition qu'est la Ligue des Champions".

Retour à la Ligue 1, dès dimanche 

Les Dogues connaîtront leur adversaire en huitièmes de finale lundi. "Tout le monde préférera jouer Lille plutôt que le Bayern ou la Juve. Personne ne nous voyait nous qualifier, même pour une coupe d'Europe", a admis le coach lillois au micro de Canal+.

Mais en attendant le tirage au sort, les deux hommes n'en oublient pas leur pain quotidien, la Ligue 1, où le Losc stagne à la onzième place. "On n'a pas le temps d'être dans le calcul sur nos prochains adversaires. Le championnat arrive dimanche et on a pris du retard. Il nous faut des points", rappelle Benjamin André. Les Dogues recevront l'Olympique Lyonnais, dimanche, à 13 heures.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue des champions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.