Ligue des champions : Zinédine Zidane exclut de démissionner après la défaite du Real Madrid

Très mauvaise soirée pour Zinédine Zidane qui a vu son équipe du Real Madrid s'incliner 2-0 en Ligue des champions face au Shakhtar Donetsk, à Kiev mardi. Les huitièmes de finale s'éloignent dangereusement pour les Merengue mais l'entraîneur français n'envisage pas de démissionner.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Zinédine Zidane assiste impuissant à la défaite du Real Madrid face Shakhtar Donetsk, le 1er décembre 2020 (SERGEI SUPINSKY / AFP)

Tout se complique pour Zinédine Zidane et son Real Madrid après une défaite 2-0 à Kiev face au Shakhtar Donetsk, déjà vainqueur 3-2 à l'aller. "Je ne vais pas démissionner du tout. Nous allons continuer", a toutefois réagi l'entraîneur français en conférence de presse.

"Nous avons eu des moments délicats par le passé, il y aura toujours des moments difficiles. C'est une mauvaise série de résultats mais il faut continuer." A une journée du terme de la phase de groupes, les Madrilènes rétrogradent à la troisième place du groupe B. Le club ukrainien devance désormais à la différence de buts particulière le Real.

"On n'arrive pas à changer la dynamique à l'intérieur d'un même match. Ça, ça me dérange", s'inquiétait "ZZ" samedi. Et le tacticien français n'a visiblement toujours pas trouvé la clé, malgré le retour de Karim Benzema. Celui-ci s'est d'ailleurs montré le seul capable de faire des différences et a été proche d'offrir l'ouverture du score à un coéquipier à deux reprises.

"J'ai la force, je vais tout donner"

Zidane, déjà fragilisé ces derniers temps avec des résultats décevants en championnat, devra miser sur une victoire face à Mönchengladbach, leader du groupe, lors de la dernière journée. Mais le Real n'a déjà plus son sort entre ses mains.

"J'ai la force, je vais tout donner et les joueurs aussi", a-t-il conclu. "Il faut relever la tête et penser au prochain match. (...) Dans les moments compliqués, il faut montrer notre caractère." Triple vainqueur de la C1 sur le banc merengue entre 2016 et 2018, le coach de Madrid jouera gros dans une semaine...

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue des champions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.